Malet Ma Njami : « Le Cameroun doit faire honneur au football »

Malet Ma Njami

Le coordonnateur des fans zones de la ville de Yaoundé revient sur les mesures prises pour donner de la vie dans ces espaces pendant la Coupe d’Afrique des nations.

Quelle est la capacité d’accueil du fan zone de l’hôtel de ville où nous sommes en ce moment ?

Nous avons une capacité d’accueil ici de 7 mille personnes de façons cumulée c’est-à-dire au même moment. Mais en réalité, la fluidité et la vie de cet espace fait qu’en moyenne, il y a 5 mille personnes qui circulent au même moment. Nous avons expérimenté le lieu lors du Championnat d’Afrique des nations (Chan 2020). On a pu voir que les grands matchs comme ceux du Cameroun, on est allé à 6 mille voire 6 mille 500 personnes.

Au-delà du match de football, qu’est-ce que les visiteurs pourront retrouver surplace ?

La Fan zone c’est quatre éléments clés. On y vient voir le match de football et accompagner son pays comme fan. Les conditions sont réunies pour qu’on puisse venir de façon conviviale et agréable regarder le match. La première attraction c’est l’écran géant et la tribune qui sont spectaculaires. C’est le seul modèle en Afrique centrale. Cette fan zone a la fierté de représenter le Cameroun, d’être la vitrine de ce Cameroun conquérant et organisé. Deuxième chose, il faut qu’on se prenne du bon temps. On est dans un contexte de tourisme où il faut rencontrer des gens, rencontrer des cultures, des choses physiques etc. A ce niveau, il y a tout un déploiement avec un rayon de galerie d’art où on pourra voir l’excellence camerounaise dans le domaine des arts et de l’artisanat. Il va avoir un côté gastronomie où beaucoup de visiteur viennent boire un verre et manger un morceau pendant qu’ils regardent les matchs football. Il y aura également des stands institutionnels pour tout ce qu’il faut savoir. Il y a tout ce qui est partenaire à l’organisation de l’évènement au niveau national et international. Il y aura 24 stands réservés aux 24 équipes en compétition. C’est l’occasion pour les visiteurs de découvrir plus en profondeur ces pays. Il y aura une animation dans chacun des stands afin que le visiteur soit dans un contexte de voyage, de dépaysement, de tourisme… Le Cameroun joue pour gagner mais le Cameroun, en tant que pays organisateur doit, au nom de l’Afrique, faire honneur au football.

Cette 33ème édition de la Can se tient dans un contexte sanitaire préoccupant. Quelles seront les mesures prises pour barrer la voie au Covid 19 ?

Les dispositions ont été prises par le ministère de la Santé publique et l’organisation du Cocan dans sa globalité pour que les mesures barrières soient vraiment de rigueur. A l’entrée, il y a une disposition qui est en train d’être mise en place pour trois choses au moins. Se laver les mains, prendre la température et inviter au port du masque. Nous allons mettre l’accent sur ces mesures pour barrer la route à la Covid 19. Au niveau de Biyem-Assi, les caractéristiques seront les mêmes. Cette espace va recevoir plus de 1500 personnes. Le président du Cocan aura les fans zones en main le 05 janvier c’est-à-dire quatre jours avant la compétition. Ces quatre jours sont importants pour lui parce qu’il peut, avec ses différents partenaires, procéder aux derniers réglages.

S.C.P / 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *