Madrid et Berlin ont évité de répondre sur l’éventuelle expédition de chars en Ukraine

chars russes

La ministre espagnole de la Défense Margarita Robles et la ministre allemande des Affaires étrangères Annalena Baerbock ont évité jeudi de répondre à la question sur l’envoi possible de chars Leopard espagnols en Ukraine, rapporte l’agence EFE.

Il est indiqué que pour envoyer des Leopard en Ukraine, l’Espagne a besoin de l’autorisation de l’Allemagne en tant que fabricant de ces chars. Dans le même temps, la ministre allemande des Affaires étrangères a noté que Berlin discutait avec ses alliés, dont Madrid, de la meilleure façon de soutenir Kiev.

Le 5 juin, le journal El Pais a rapporté, en citant des sources au sein du gouvernement espagnol, que l’Espagne était prête à fournir des armes lourdes à l’Ukraine. Jusqu’à présent, comme le souligne la publication, Madrid a transféré à Kiev des munitions, des équipements de protection individuelle et des armes légères, à savoir des lance-grenades et des mitrailleuses.

Suite à cela, le chancelier allemand Olaf Scholz a déclaré que Madrid n’avait envoyé aucune demande à Berlin pour le transfert de véhicules Leopard 2 à Kiev. Le 11 juin, Business Insider assurait que des responsables espagnols avaient présenté leurs excuses au gouvernement allemand pour avoir voulu fournir à l’Ukraine 40 chars allemands.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *