International

L’UE a condamné l’attaque hybride organisée par les autorités biélorusses

Les dirigeants de l’Union européenne ont accepté la proposition des autorités lituaniennes qui vise à condamner l’attaque hybride organisée par les autorités biélorusses. C’est ce qu’a déclaré vendredi aux journalistes le président lituanien Gitanas Nauseda à la fin du sommet de l’Union européenne.

« Les conclusions de ce sommet contiennent une disposition condamnant l’attaque hybride aux frontières extérieures de l’UE, indiquant que la communauté n’a pas l’intention de tolérer l’utilisation de la migration illégale à des fins politiques », a-t-il déclaré.

Comme l’a rappelé le dirigeant lituanien, la communauté européenne réagira à ces actes. « Il a été convenu d’imposer des sanctions aux personnes physiques et aux entités morales liées à l’organisation de cette migration illégale », a-t-il affirmé.

Depuis le début de l’année, plus de 4.000 migrants clandestins d’Asie et d’Afrique ont été arrêtés à la frontière entre la Lituanie et la Biélorussie. C’est 50 fois de plus qu’en 2020. Vilnius estime que la crise migratoire a été provoquée par Minsk et la considère comme une attaque hybride contre la Lituanie à cause de son soutien à l’opposition biélorusse. Après que la Lituanie a commencé en août à renvoyer les migrants en direction de la Biélorussie et à ne pas les laisser traverser la frontière, ces derniers se sont redirigés vers la Pologne et la Lettonie pour tenter de pénétrer dans l’espace européen.

237online.com

Please follow and like us:
8k
fb-share-icon13589
251k
Pin Share20
Afficher plus

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Twitter251k
Facebook14k
RSS15k
Follow by Email8k