CORONAVIRUS AU CAMEROON
Confirmés
4890
Actifs
2860
Guéris
1865
Décès
165
Source : MINSANTE Cameroun -
Mise à jour : 25 mai 2020
Politique

Luc Magloire Mbarga Atangana : un caillou dans la chaussure des adversaires de Paul Biya

Son dévouement annonce le plein de voix pour le parti au pouvoir.

Le moins que l’on puisse dire de lui, c’est que c’est un homme cérébral. La preuve, tout ce qu’il fait notamment en politique, n’est pas le fait du hasard, mais l’aboutissement d’une stratégie bien pensée. D’un naturel discret, il est cependant obligé de sortir de sa coquille pour mettre en pratique sa touche pour la défense du commerce camerounais, ou pour faire campagne pour son parti champion, le rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc). Luc Magloire Mbarga Atangana, très connu comme ministre du commerce, a aussi et surtout, le Rdpc chevillé au corps. Homme de conviction, à qui l’on apprend plus les idéaux du parti, il est celui qui est, depuis le lancement de la campagne électorale dans le cadre des législatives et municipales du 09 février prochain, au-devant de la scène. S’il faut parler de ses faits d’armes pour ces consultations électorales à venir, nous devons remonter le temps. Il se fera notamment identifier en novembre dernier, à l’occasion de la célébration, dans la Mefou-et-Afamba, son département d’origine, du 37ème anniversaire de l’accession du Président Paul Biya à la magistrature suprême. L’occasion faisant le larron, les militants et sympathisants du Rdpc des différentes sections départementales de la Mefou-et-Afamba, ainsi que les représentants des partis alliés se sont mobilisés autour du ministre Mbarga Atangana à l’effet de renouveler leur attachement et leur fidélité au président Paul Biya. Déjà, dans la perspectives des prochaines échéances électorales (Municipale, législative et régionale), le patron politique du Rdpc dans ce département de la région du Centre, avait salué la sagesse du président Paul Biya qui mène le bateau Cameroun vers l’émergence.

Sonnant la mobilisation des troupes, il arguera que la Mefou-et-Afamba doit se mobiliser derrière Paul Biya parce qu’il est un grand homme qui se préoccupe des problèmes de son peuple. Pour lui, à mettre à l’actif du président de la République, l’organisation du grand dialogue national qui a abouti à l’accélération de la décentralisation en vue de permettre aux populations d’être mieux associées à la gestion des affaires locales ou le parachèvement de l’édifice institutionnel et démocratique, avec la mise en place des régions. Ces mots avaient sans doute trouvé un écho favorable auprès des populations de ce département, vu que la Mefou-et-Afamba s’est engagée à accompagner le président de la République dans l’accomplissement de ses projets dits de « grandes réalisations et des grandes opportunités ».

Et pour cela, la Mefou-et-Afamba doit jouer sa partition dans l’attribution d’une majorité pléthorique au président Biya à l’assemblée nationale, afin que sa stratégie pour un développement harmonieux du Cameroun puisse être validée sans accrocs. Dans cette optique, Mbarga Atangana est à la manœuvre. Pour mêler la stratégie à l’action, le samedi 25 janvier, pour le lancement de la campagne électorale, le Mincommerce a sonné la mobilisation des troupes. Il faut dire que dans la Mefou-et-Afamba, le parti au pouvoir entend non seulement briller par une participation massive, mais aussi rafler les huit communes de ce département lors du double scrutin du 9 février prochain, ainsi si que les 02 sièges des députés.
Ainsi, sous la houlette du ministre, l’engagement a déjà été pris solennellement au cours du meeting de lancement de la campagne électorale. Sous la conduite de Luc Magloire Mbarga Atangana, président de la Commission départementale de campagne du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) pour la Mefou-et-Afamba, militants, sympathisants, élites et forces vives se sont engagés à rééditer au cours de cette échéance, le même soutien sans faille qu’à la réélection de Paul Biya le 8 octobre 2018.

Lire aussi
Cameroun: en chair et en os, Paul BIYA accorde une audience au Représentant des Nations-Unies pour l’Afrique Centrale

Rappelons qu’à cette occasion, Mbarga Atangana avait vraiment mouillé le maillot, n’hésitant pas à mettre la main à la poche. On se souvient d’ailleurs qu’il avait dû mettre sur la table 25 millions de frs cfa pour soutenir la réélection de son champion.
Pour cette campagne-ci, de nombreux arguments permettent à cet artificier de Paul Biya de vendre le projet Rdpc auprès des populations : la construction de l’aéroport international de Yaoundé-Nsimalen, la construction en cours de la route Soa-Esse-Awae qui sont une fierté pour le Cameroun… Même si le parti proche du pouvoir est seul en lice pour ce qui est des législatives, il se doit tout de même se bouger s’il veut garder le contrôle de certains exécutifs communaux où l’opposition est en embuscade, notamment à Assamba et à Soa, respectivement contre l’Alliance nationale pour la démocratie et le progrès (Andp) et Jouvence. Pour faire le plein de voix, Luc Magloire Mbarga Atangana a opté non seulement pour des meetings populaires, mais surtout pour le porte-à-porte. D’où l’appel de Luc Magloire Mbarga Atangana à un vote à 100% des listes du Rdpc, une sorte de vote de confirmation de la présidentielle du 8 octobre 2018. « On ne peut pas avoir bien voté à la présidentielle et se retrouver à faillir aux législatives et municipales. Chaque vote a un enjeu et l’enjeu ici c’est la cohérence vis-à-vis de soi-même. Dans la Mefouet-Afamba, nous avons de très bonnes raisons de continuer dans cette voie», dira-t-il lors du lancement de la campagne électorale.

Lire aussi
Don du Chef de l’Etat aux populations : les seaux distribués font le bonheur des maçons

D’une petite bourgade il y a une trentaine d’années, la Mefou-et-Afamba est aujourd’hui un département moderne, un pôle économique et une référence de cohabitation pacifique et harmonieuse des populations et peuples de tous horizons, une vraie macédoine de genres. Un argument de poids qui a poussé le ministre du gouvernement à demander aux populations de renouveler en cette circonstance le serment de loyalisme et de fidélité en assurant au Rdpc un vote à 100% lors des prochaines élections municipale, législative et régionale.

Luc Magloire Mbarga Atangana en bref

Luc-Magloire Mbarga Atangana est un homme d’État camerounais, né en 1954 à Nsazomo dans la Région du Centre. Titulaire d’un DESS en Droit des Entreprises Publiques obtenu à l’Université Paris Dauphine en 1987, il est depuis le 8 décembre 2004 ministre du Commerce.
Il a été le porte-parole des pays ACP (pays d’Afrique, Caraïbes et de l’océan Pacifique partenaires de l’Union Européenne) aux négociations commerciales multilatérales à l’OMC (Organisation Mondiale du Commerce).

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer