L’Otan fixera dans son nouveau concept la dissuasion de « toute agression » par la Russie

OTAN forces

L’Organisation du traité de l’Atlantique Nord va fixer dans son nouveau concept stratégique une disposition sur la nécessité de contenir « toute agression » de la part de la Russie, a déclaré le secrétaire d’État américain Antony Blinken lors d’une conférence de presse à Berlin, dimanche, à l’issue d’une réunion informelle des ministres des affaires étrangères des États membres du bloc.

« Le cœur de l’Otan, le cœur du concept stratégique est la notion de défense et de dissuasion. C’est ce qui a conduit à la création de l’alliance. Et cela signifie également dissuader et se défendre contre toute agression de la Russie. Je peux dire avec confiance que cela sera pleinement reflété dans le [nouveau] concept stratégique », a-t-il déclaré.

Le nouveau concept stratégique de l’Otan devrait être approuvé fin juin lors du prochain sommet de l’organisation dans la capitale espagnole.-

Toutefois, M. Blinken a refusé de préciser si les États-Unis font partie des membres de l’alliance qui appellent à la poursuite des relations avec la Russie sur la seule base du principe de dissuasion. Par ailleurs, le chef de la diplomatie américaine n’a pas voulu préciser si Washington considérait que l’Acte fondateur Otan-Russie était invalide.

« Je laisserai au sommet et aux dirigeants le soin de décrire plus en détail comment l’alliance envisage les relations avec la Russie à l’avenir. Je pense que cela sera pleinement annoncé lors du sommet de Madrid », a déclaré le secrétaire d’État. Il a déclaré que « beaucoup de ces questions seront pleinement discutées, pleinement clarifiées lors du sommet de Madrid en juin ». « Une grande partie du travail que nous avons effectué aujourd’hui lors de la réunion dans la capitale allemande consistait à préparer ce sommet, les activités que les dirigeants mèneront à bien, y compris le concept stratégique », a confirmé M. Blinken. Selon les informations qu’il a exposées, des projets de ces décisions sont en cours de préparation. « Il y a eu une contribution très positive et significative au cours des deux derniers jours à ce processus de rédaction », a déclaré le secrétaire d’État américain.

L’Acte fondateur Otan-Russie a été signé en mai 1997. Le document stipule que les parties « travailleront ensemble pour construire une paix durable et globale dans la région euro-atlantique, fondée sur les principes de la démocratie et de la sécurité coopérative ». L’acte proclamait également que la Russie et l’Otan « ne se considèrent pas comme des adversaires ». « L’objectif commun de la Russie et de l’Otan est de surmonter les vestiges de la confrontation et de la rivalité passées et de renforcer la confiance mutuelle et la coopération », souligne le document.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *