L’ONU exige de traduire en justice les organisateurs de l’attentat de Kaboul

explosion à Kaboul

Les auteurs de l’attaque terroriste de mardi visant un hôpital de la capitale afghane doivent être traduits en justice, a déclaré dans un communiqué le bureau de presse de l’ONU.

« L’ONU condamne l’horrible attaque perpétrée aujourd’hui contre un hôpital de Kaboul. L’attaque contre le personnel médical et les civils en quête de soins constitue une violation des droits de l’homme et du droit humanitaire international. Les auteurs de ces actes doivent être traduits en justice », souligne le texte.

Mardi, une série d’explosions a retenti devant l’hôpital Muhammad Daud Khan, dans le quartier de Wazir Akbar Khan, qui abrite également des missions diplomatiques étrangères. L’installation médicale, qui appartient au ministère afghan de la Défense, a une capacité de 400 lits et est l’une des plus grandes du pays. Au moins 25 personnes ont été tuées et près de 40 ont été blessées.

Selon les médias afghans, l’attaque a été perpétrée par des combattants de l’État islamique au Khorassan* (fait partie de Daech).

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *