L’ONU appelle à libérer tous les politiciens soudanais détenus

ONU armée

L’ONU est préoccupée par le coup d’État au Soudan et appelle les forces de sécurité du pays à libérer tous les politiciens illégalement détenus, indique lundi le communiqué du représentant spécial du secrétaire général de l’ONU Walker Perves.

« Je suis profondément préoccupé par le coup d’État en cours et les tentatives visant à saper la transition politique au Soudan. La détention du premier ministre, d’autres responsables gouvernementaux et politiciens est inacceptable, indique le document. J’appelle les forces de sécurité à libérer immédiatement ceux qui ont été illégalement détenus ou condamnés. »

Pour rappel, les interpellations massives ont commencé la nuit suivant la rencontre entre le président du Conseil de souveraineté Abdel Fattah al-Burhan et le premier ministre Abdallah Hamdok. Parmi les arrêtés figurent les ministres des Communications, de l’Information, des Finances, de l’Industrie, celui en charge du Conseil des ministres, ainsi que le représentant du Conseil pour les forces civiles et le gouverneur de la ville de Khartoum, la capitale de l’État. Plus tard, le premier ministre et son conseiller avaient été assignés à résidence. Abdallah Hamdok avait été ensuite interpellé et emmené vers une destination inconnue.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *