Lékié :Aménagement d'un point d'eau communautaire à Minkama

Face aux problèmes graves et récurrents en approvisionnement d??eau, les populations de la petite localité située dans la périphérie d??Obala, cherchent le salut dans le curage d??une rivière. Petite bourgade située à quelques encablures de la ville d??Obala, dans le département de la Lékié, Minkama, à l??instar de nombreux bleds du Cameroun, n??a jamais gouté aux délices d??une bonne adduction en eau potable. Jusqu??ici, c??était le règne de la débrouille, mieux, la plus grande attention était

focalisée sur un important point d??eau, qui au fil des jours, est devenu, la principale source d??approvisionnement. Comble des malheurs, ce haut lieu de ravitaillement a été endommagé à la suite des travaux de réfection de la route nationale N°1. Plus grave, l??entreprise adjudicataire des travaux, à qui revenait la responsabilité de remettre de l??ordre dans ladite source, dans le strict respect de l??environnement, s??est débinée. Lasses d??attendre le respect du cahier des charges, les populations de la localité de Minkama, dans leur désir de se prendre en charge, ont entrepris depuis le 18 février dernier, l??aménagement et la remise en état de l??important point d??eau. Sous la bannière de Rémy Tsanga, responsable des questions d??eau dans le village, le développement communautaire à la base, va bon train. Le programme de travail, s??effectue samedi et dimanche, selon un calendrier bien établi qui tient compte des tranches d??âges. Les travaux ainsi engagés bénéficient du soutien de certaines élites. Ils consistent dans leur première phase à curer le lit d??un ruisseau environnant qui a été bouché par les travaux, aux fins d??isoler le point d??eau. La deuxième phase consistera à l??aménagement proprement dit du point d??eau. « Pour l??instant, on ne parle pas argent, car au vu de l??immense travail à faire, il serait fastidieux pour les populations d??envisager des financements sur fonds propres. Il faut apprécier l??engagement, le courage et la promptitude des populations villageoises, qui savent que c??est en se mettant ensemble, qu??elles vont trouver leur voie et régler les problèmes de manque d??eau. Le soutien des élites qui se fait par des appuis en matériels de travail, nourriture et diverses autres contributions est à saluer », souligne Jean Robert Onana, élite du village.  La main tendue aux partenaires Au moment où, les travaux s??intensifient et avancent à grands pas, les populations de Minkama, visent loin. Il est prévu la modernisation du point d??eau et surtout, la construction des toilettes communautaires sur le site. Pour y parvenir, les populations n??évacuent pas la nécessité de recourir au soutien des partenaires publics ou privés, dans le souci d??atteindre leur rêve collectif. « Nous n??avons pas voulu tendre la main directement aux partenaires ; il nous fallait d??abord leur montrer, qu??on sait ce qu??on veut ; qu??on peut avant tout prêcher par l??exemple et débutant les travaux, dans la phase qui nécessite la bonne volonté et l??engagement de chacun » conclut Jean Robert Onana. La localité de Minkama est densément peuplée et soumise à un stress hydrique permanent. Le Lycée compte 600 élèves, l??école publique 700 ; les rares points d??eau qui existent subissent une intense pression des populations tout au long de l??année.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *