Sport

L’histoire de Jérôme Kamdem, le footballeur camerounais à la peau blanche

Retenu comme gardien de but de l’équipe U-23 des lions indomptables du Cameroun à l’issue du stage des sélections U20 et U23 du Cameroun à Paris, le jeune Jérôme Kwamo Kamdem fait l’objet de nombreuses interrogations au Cameroun en raison de son apparence.

Malgré lui, Jérôme Kwamo-Kamdem est devenu l’une des principales attractions du stage des sélections U20 et U23 du Cameroun à Paris. Organisée par la Fédération camerounaise de football au Cdfas-Centre sportif de haut niveau du Val d’Oise pour détecter et recruter des binationaux désirant rejoindre les rangs de l’équipe nationale. La moisson a plutôt été bonne pour 17 sportifs. Jérôme Noël Kwamo-Kamdem, retenu comme nouveau portier des U-23 ne fait pas parler de lui au Cameroun par son tact dans sa cage, ni par ses 18 ans d’âge. Le jeune footballeur est surtout remarqué par la couleur de sa peau. D’aucuns se demandent qui il est vraiment, s’il serait Camerounais et quelles sont les motivations d’un « blanc » à choisir le Cameroun à l’international.

Il nous revient que Jérôme Kwamo-Kamdem est Allemand par sa mère, mais effectivement Camerounais par son père Giles Kwamo-Kamdem, qui est métisse et fils de Camerounais. Giles est notamment le fils d’Augustin Kwamo Kamdem, formateur de l’académie d’Armenia Bielefeld et élite du village Bangou à l’Ouest Cameroun. Né le 24 Août 2003 au Cameroun, le portier d’Arminia Bielefeld (Bundesliga U19) a passé le plus clair de sa vie en Allemagne. Mais Jérôme Noël Kwamo-Kamdem a jeté son dévolu sur le maillot du Cameroun. Un choix décisif qui permet sans doute à la sélection camerounaise d’être mieux outillée en vue des qualifications de la prochaine CAN de la catégorie.

Parmi les convoqués on retrouve trois autres gardiens de but parmi lesquels Kevin Djoky Edjenguele. Quatre défenseurs sont convoqués, dont de Ryan Tchato (Montpellier). L’entrejeu est le compartiment le plus fourni avec huit convoqués. Ils viennent majoritairement de France dans les équipes jeunes de Montpellier, Bordeaux, Toulon, Metz et d’Allemagne (Hoffenheim et Munich 1860). Guy Yvan Koudjou (Metz), Simon Michez (Anderlecht), Daniel Tueto Fotso (Dinamo Zagreb) et Taddeus Nkeng (Hjk Helsinki) sont les quatre attaquants présents. Le groupe va travailler sous l’encadrement des techniciens présents jusqu’à ce mercredi ce 27 octobre. Avant de se séparer, le Cameroun va disputer un match d’évaluation contre l’Entente Sanoit Saint Gratien. 

On retiendra de ce stage qu’il a été une action d’éclat pour l’avenir du football à travers la convocation de 17 joueurs disséminés un peu partout en Europe. Et ces nouvelles recrues viennent rappeler la longue liste de talents perdus : Kylian Mbappe, Samuel Umtiti, Aurélien Tchouameni, avec les Bleus de France. Breel Embolo, Yvon Mvogo avec la Nati suisse. L’international américain, Jordan Siebatcheu. Des internationaux d’origine camerounaise évoluant dans des sélections étrangères.

237online.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page