Sport

L’État du Cameroun fait un prêt de 4,5 milliards FCfa à la Fécafoot : A quoi vont servir ces milliards ?

D’après une correspondance du ministre des Finances adressée au président de l’instance faitière du football (Fécafoot), l’argent mis à la disposition pour cette compétition est de moitié, un prêt accordé par le gouvernement.

La participation du Cameroun à la Coupe du Monde Qatar 2022 qui démarre le 18 novembre prochain va être financée, grâce à un appui de l’Etat de près de 4 milliards FCfa. Mais surtout, par un prêt consenti par l’Etat à la Fédération camerounaise de football de 4,5 milliards FCfa. « Le président de la République a bien voulu notifier son très haut accord, relatif au financement à hauteur de la somme de FCfa 8.463.394.656 (huit milliards quatre cent soixante-trois millions trois cent quatre-vingt-quatorze mille six cent cinquante-six), dont FCfa 4.678.443.380 (quatre milliards six cent soixante-dix-huit quatre cent quarante-trois mille trois cent quatre-vingt) de quotepart de la Fécafoot, les dépenses liées à la préparation et la participation du Cameroun à la 22ème Coupe du Monde de la Fifa « Qatar 2022 », afin de palier au retard de la mise à disposition des ressources attendues de la Fifa », écrit et signe Louis Paul Motaze, le ministre des Finances, dans une correspondance adressée au président de la Fédération camerounaise de football à une date récente de fin octobre dernier.

Lire aussi
Cameroun : Samuel Eto’o Fils dans la tourmente à la Fécafoot

Sur le document qui circule sur la toile, il est bien précisé que sur ce qui représente les 4,5 milliards FCfa de prêt à la Fécafoot, ce sera en deux tranches, mais avec obligation de rembourser cette somme au trésor public au plus tard le dernier jour du mois de décembre 2022. « J’ai l’honneur de vous faire connaître que la tranche ferme de la Fécafoot d’un montant cde FCfa 2.732.110.821 (deux milliards sept cent trente-deux mille cent dix mille huit cent vingt et un) sera préfinancée par l’Etat, et remboursable au Trésor public au plus tard le 31 décembre 2022 », précise Louis Paul Motaze. Et l’autre partie dépendra des performances des Lions Indomptables au Qatar. « S’agissant de la tranche additionnelle de la Fécafoot d’un montant de FCfa 1.946.332.559 (un milliard neuf cent quarante-six millions trois cent trente-deux mille cinq cent cinquante-neuf), elle sera mobilisée en fonction de la performance de notre équipe nationale, et également remboursable à la même échéance », recommande le ministre des Finances. La Fécafoot, pour la campagne de cette Coupe du monde avait, selon nos informations, sollicité au départ un financement de 14 milliards FCfa. Ce qui n’a pas eu un écho favorable, du gouvernement, au regard du contexte économique difficile que traverse le Cameroun.

Lire aussi
Fécafoot : Samuel Eto’o veut rencontrer les membres de l’Ag de 2009

La Fécafoot devra alors se déployer pour que la performance des Lions Indomptables sur le terrain soit des plus optimale, pour « disputer sept matchs », comme l’a indiqué Samuel Eto’o, son président, afin que les caisses soient à la hauteur de faire les remboursements attendus par l’Etat au 31 décembre 2022. Franchir des étapes à cette Coupe du monde est synonyme des rentrées financières que la Fifa octroie aux équipes participantes.

Achille Chountsa / 237online.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page