Les Ukrainiens sont souvent victimes des propagandistes (Kremlin)

obus ukrainien

Les Ukrainiens sont souvent victimes des propagandistes locaux et ne connaissent pas la situation réelle, a déclaré lundi aux journalistes le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov.

« D’après mon expérience, je peux vous dire que même ceux qui sont maintenant assis dans les sous-sols des bâtiments, etc., ils sont très souvent pris en otage par ces formations militaires nationalistes, qu’ils les [citoyens, ndlr] utilisent comme bouclier; ils ne connaissent pas la situation réelle; et ils sont victimes des propagandistes ukrainiens. C’est vraiment le cas », a annoncé le porte-parole du Kremlin.

Quand on lui a demandé si les employés de l’administration présidentielle avaient des proches en Ukraine et s’ils recevaient des informations différentes des déclarations de Moscou, il a répondu: « Non seulement dans l’administration présidentielle, mais dans toute la Russie, probablement, la grande majorité de la population a des amis, des parents et des proches en Ukraine. Bien sûr, tout le monde a mal au cœur pour ce qui se passe avec ces proches. »

Pour rappel, le président Vladimir Poutine a déclaré le 24 février qu’en réponse à la demande des républiques populaires du Donbass, il avait décidé de lancer une opération militaire spéciale. Il a souligné que Moscou n’avait pas l’intention d’occuper des territoires ukrainiens. Le ministère russe de la Défense a indiqué de son côté que ses militaires ne ciblaient pas les villes ukrainiennes, mais, avec des armes de haute précision, neutralisaient uniquement les infrastructures militaires. Les civils ne courent aucun danger, a-t-il précisé.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *