Les troupes russes en RPD et RPL sont l’équivalent d’une invasion (Boris Johnson)

troupes russes

Le premier ministre britannique Boris Johnson a déclaré mardi qu’il y avait des troupes russes en Républiques populaires de Donetsk et de Lougansk, ce qui, selon lui, pouvait être considéré comme une invasion.

« Le Kremlin a déclaré que les troupes russes entreraient sur le territoire des Républiques autoproclamées comme des « gardiens de la paix ». Des chars et des véhicules blindés de transport de troupes russes ont été vus depuis lors. La Chambre des communes ne devrait avoir aucun doute sur le fait que le déploiement de ces forces sur le territoire de l’Ukraine souveraine équivaut à une nouvelle invasion de ce pays », a soutenu Johnson devant le parlement britannique.

M. Johnson a noté que son gouvernement continuerait de chercher une solution à la crise actuelle entre la Russie et l’Occident par le biais de la diplomatie. « Nous n’abandonnerons pas, nous continuerons à chercher une solution diplomatique jusqu’à la dernière seconde. Cependant, nous devons comprendre qu’aucune de nos promesses n’a été entendue et que [le président russe Vladimir, ndlr] Poutine est inexorablement déterminé à aller plus loin pour soumettre et envahir l’Ukraine », a déclaré le premier ministre britannique.

Pour sa part, le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Andreï Roudenko, a déclaré que la Russie était prête en cas de menace à apporter une aide militaire aux Républiques populaires de Donetsk et Lougansk, mais qu’à ce jour, il n’était pas question d’y faire entrer des troupes.

Il convient de rappeler que le président russe Vladimir Poutine a signé le 21 février des décrets portant reconnaissance de l’indépendance des Républiques populaires de Donetsk et de Lougansk. Des traités d’amitié, de coopération et d’entraide ont été conclus avec leurs dirigeants respectifs.

237online

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *