International

Les ministres Talibans interdits de rencontrer les diplomates étrangers sans approbation

Les talibans ont décidé d’interdire aux ministres de leur gouvernement provisoire, ainsi qu’à d’autres responsables, de rencontrer les diplomates étrangers sans l’approbation du ministère des Affaires étrangères. C’est ce qu’on peut lire sur le compte Twitter de l’Émirat islamique de l’Afghanistan (nom donné par les talibans au pays).

« Le premier ministre de l’Émirat islamique de l’Afghanistan [Mohammad Hasan Akhund] a publié un décret interdisant aux ministres et aux fonctionnaires de l’Émirat de rencontrer les diplomates et les ambassadeurs étrangers [sans l’approbation du ministère des Affaires étrangères] « , est-il indiqué.

Lire aussi
L’armée soudanaise a pris le contrôle du bâtiment de la chaîne Al-Arabiya à Khartoum (TV)

Les talibans ont lancé une offensive massive visant à prendre le contrôle de l’Afghanistan après la décision annoncée des États-Unis d’évacuer leurs troupes du pays. Le 15 août, le président afghan Ashraf Ghani a renoncé au pouvoir et a quitté le pays, tandis que les talibans sont entrés dans Kaboul sans combat. Les militaires américains ont terminé leur retrait dans la nuit du 30 au 31 août, mettant un terme à 20 ans de leur présence en Afghanistan. Le 6 septembre, les talibans ont annoncé avoir pris le contrôle du pays, et le 7 septembre ils ont nommé un gouvernement provisoire composé uniquement de radicaux, dont la légitimité n’a encore été reconnue par aucun pays.

Lire aussi
L’OMS constate la présence de conditions pour l'émergence d'un nouveau variant du Covid

237online.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page