Les intérêts russes ne seront pas affectés si les militaires restent au pouvoir au Soudan

Situation au Soudan

Si les militaires arrivaient à rester au pouvoir au Soudan, les intérêts russes ne seraient pas affectés dans ce pays, a déclaré lundi à TASS le chercheur principal du Centre des études arabes et islamiques, Boris Dolgov.

« À mon sens, si les militaires restaient au pouvoir et contrôlaient à l’avenir la situation au Soudan, cela n’aggraverait pas nos relations et n’affecterait pas de manière négative les intérêts russes au Soudan », a-t-il dit.

L’expert a affirmé que les perspectives des relations bilatérales dépendaient beaucoup du temps que les militaires resteraient au pouvoir et quelles forces pourraient les remplacer en cas d’élections.

Il a aussi souligné que le gouvernement soudanais précédent avait suivi le cap pro-occidental, ce qui faisait traîner les pourparlers entre Moscou et Khartoum sur le déploiement d’une base militaire dans ce pays.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *