Les États-Unis ont discuté avec leurs alliés de la sécurité dans l’espace

initiative sur Aukus

Les responsables du Pentagone ont parlé avec leurs alliés des perspectives de coopération en vue de maintenir de la sécurité dans l’espace, indique le message publié mercredi. La réunion a donné lieu en particulier à la discussion des essais russes d’armes antisatellites.

La réunion où participaient des représentants des États-Unis, de l’Australie, du Canada, de l’Allemagne, de la Nouvelle-Zélande et du Royaume-Uni a eu lieu les 7 et 8 décembre à Cap Canaveral (Floride). L’utilisation responsable de l’espace, les opportunités d’amélioration de la compatibilité des systèmes spatiaux et la coopération entre les centres d’opérations spatiales ont été à l’ordre du jour.

Selon le document, les participants à la réunion « ont exprimé leur inquiétude » au sujet des tests effectués par la Russie, au cours desquels un engin spatial russe inactif avait été détruit avec succès. Ils sont convenus de la nécessité, avec la participation de l’ONU, de réduire les menaces possibles dans l’espace et de parvenir à l’élaboration de normes appropriées.

Auparavant, le ministère russe de la Défense avait détruit au cours d’un essai un appareil spatial russe inactif. La vice-présidente américaine Kamala Harris s’était dit préoccupée à cet égard puisque, selon elle, cette action irresponsable avait dispersé des fragments dans l’espace ce qui a mis en danger les satellites d’autres pays, ainsi que les astronautes à bord de la Station spatiale internationale. La partie russe à son tour a assuré que les débris de l’appareil ne présentait aucun danger et que les essais avaient pour objectif le renforcement de la défense dans l’espace en réponse aux actions des États-Unis qui prétendent obtenir un avantage militaire dans ce domaine.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *