International

Les États-Unis et l’Otan s’opposent à l’autonomie de l’UE en matière de sécurité

Les tentatives de l’Union européenne (UE) d’accéder à une autonomie stratégique dans le domaine de la sécurité se heurtent à une forte opposition des États-Unis et de l’Otan. C’est ce qu’a déclaré vendredi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov lors d’une conférence de presse sur les résultats de la diplomatie russe en 2021.

« Nous sommes intéressés par une Union européenne indépendante et suivons de près les tendances ambiguës qui se développent dans cette direction, a-t-il noté. Nous voyons que l’Union européenne craint que ses intérêts soient ignorés. […] Les signaux se sont intensifiés de la part de certains membres de l’UE sur la nécessité de former une autonomie stratégique en matière de sécurité. Pourtant, il y a un fort lobby dans l’UE qui s’oppose à toute tentative de se séparer de l’Otan en matière de sécurité et insiste sur le fait que l’Otan est la clef de la sécurité, y compris pour l’Union européenne. »

Selon le ministre, les États-Unis « ont réussi à rétablir leur rôle dominant actif sur le continent européen ». « Il existe des accords spéciaux sur la mobilité militaire, selon lesquels les pays de l’UE ne faisant pas partie de l’Otan sont obligés de mettre à disposition leur territoire, leur infrastructure de transport pour le déplacement des forces de l’Alliance. […] La Suède, la Finlande et, d’ailleurs, l’Autriche participent parfois, même régulièrement, à des entraînements de l’Otan, y compris ceux dont la légende n’est pas du tout inoffensive ».

237online.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page