Afrique

Les 10 choses à savoir sur le Franc Cfa

1- Le Franc CFA fut créé le 26 Décembre 1945 par décret du Général de Gaulle, Président de la République française.

2- Le sigle Franc CFA signifie « Franc des Colonies Françaises d’Afrique ». C’est donc une monnaie coloniale qui est toujours imprimée en France.

3- C’est un système financier qui met en esclavage 15 pays d’Afrique (Comores inclus) et constitue le seul système monétaire colonial au monde encore en activité.

4- A la fin du franc français, le CFA a été arrimé à l’Euro, C’est la Bnaque de France qui prend sa garantie auprès de la Banque centrale européenne (BCE). Autant dire que la BCE ne traite avec aucun des pays africains utilisant le CFA, mais directement avec la Banque de France.

5- Toutes les devises étrangères (dollars, Euros, Yen, Deutsch, …) sont systématiquement au virées au Trésor Public Français. Quand la France achète le pétrole tchadien, la Suisse achète le Cacao ivoirien, le Danemark achète le coton malien, la transaction est faite en euro ou dollar. Cet argent est payé à la Banque de France qui retire 50% de sa valeur et restitue les 50% au pays africain vendeur.

Lire aussi
Guinée Conakry : le Président Alpha Condé vent debout pour un 3ème mandat consécutif

6- Plus de 120 milliards d’euros venant des banques centrales africaines sont stockés au Trésor français dans un compte d’opération. Ces pays africains ont accès seulement à 15 % de leur argent. La France dispose d’un droit de veto au sein des conseils d’administration des deux banques centrales africaines (CEMAC, UEMOA), elle peut ainsi bloquer toute décision qui lui est défavorable.

7- La France place cet argent dans des placements financiers juteux générant ainsi plusieurs centaines de millions d’euros d’intérêts par an. Elle n’a aucun compte à rendre aux pays africains.

8- A chaque fois que l’Etat français prête de l’argent à un pays africain, c’est avec à travers ce compte d’opération. Comble de l’ironie, l’Etat français demande aux pays africains de le rembourser plus tard.

Lire aussi
Meeting de soutien à l’armée malienne : 54 pays africains seront représentés le 05 septembre à Paris

9- Au cours des années, la France a dévalué le franc CFA pour augmenter la valeur de sa monnaie et pouvoir ainsi acheter moindre frais les matières premières africaines.

10- Face l’éveil des consciences des Africains sur ce système mafieux et criminel, la France développe une nouvelle stratégie pour contourner la rupture de cette relation d’exploitation. Le CFA changera de nom en 2020 et s’appellera ECO. Mais tout le mécanisme de dépendance reste en place.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page