International

Le variant Omicron du Covid-19 pourrait s’être formé chez un patient séropositif

Le secrétaire général de la Société allemande d’immunologie, Carsten Watzl, estime que la nouveau variant du Covid-19, nommé Omicron, qui serait plus infectieux que les variants précédemment connus, pourrait s’être formé chez un patient affecté par le VIH ou une autre maladie immunodéficiente. C’est l’avis qu’il a donné à l’agence DPA.

M. Watzl a expliqué que le virus pouvait se multiplier pendant plusieurs semaines chez les personnes dont le système immunitaire était affaibli. « Au cours de ce processus, il est parfois possible que des mutations individuelles surviennent, qui n’apporteront pas de bénéfices au virus, mais qui peuvent continuer à se multiplier en raison du manque de contrôle du système immunitaire », a déclaré le secrétaire général de la Société allemande d’immunologie.

Selon lui, le variant Omicron a un nombre beaucoup plus élevé de mutations dans les protéines par rapport au variant initial trouvé à Wuhan, en Chine.

Il a ajouté que de nombreux patients infectés par le VIH en Afrique ne recevaient pas de traitement adéquat et que, par conséquent, leur système immunitaire était gravement affaibli.

Pour rappel, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a inscrit vendredi le nouveau variant du Covid-19 découvert en Afrique du Sud (B.1.1.529) sur la liste des variants préoccupants (Variant of Concern, VOC). Selon l’OMS, ce variant a « un grand nombre de mutations dont certaines sont préoccupantes ». En outre, les données préliminaires indiquent qu’il entraînerait « un risque élevé de réinfection ». L’organisation a appelé ce nouveau variant Omicron.

237online.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page