Le sommet de l’Otan abordera la perspective des relations à long terme avec la Russie

L'Otan

Le sommet de l’Otan discutera le 25 février des répercussions de la situation autour de l’Ukraine pour les relations à long terme avec la Russie, a déclaré ce jeudi le secrétaire général de l’Otan Jens Stoltenberg lors d’une conférence de presse à l’issue de la réunion de l’Otan à cause de l’opération militaire russe en Ukraine.

« Nous devons discuter en détails demain lors d’un sommet en visioconférence de ce que cela signifie pour nos relations à long terme avec la Russie », a-t-il indiqué.

Jens Stoltenberg affirme que Moscou a « fermé la porte à une résolution politique » de la situation autour de l’Ukraine.

« Nous le regrettons. Mais, malheureusement, c’est une réalité avec des conséquences très graves pour le peuple ukrainien ce qui influence la sécurité de nous tous, c’est pourquoi nous avons décidé de renforcer notre présence militaire dans l’est de notre alliance », a-t-il précisé.

Le président russe Vladimir Poutine a déclaré jeudi matin qu’il avait pris la décision de mener une opération spéciale en répondant à la demande des dirigeants des républiques du Donbass. Le président russe a précisé que Moscou ne comptait pas occuper les territoires ukrainiens. Le ministère russe de la Défense a annoncé que les forces russes ne frappaient pas les villes ukrainiennes mais mettaient hors d’usage les infrastructures militaires de ce pays. Rien ne menace la population civile, a assuré le ministère.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *