Le soldat polonais Emil Czeczko qui s’est enfui en Biélorussie s’adresse à la Cour de la Haye

Emil Czeczko

Le soldat polonais Emil Czeczko, qui s’est enfui en décembre dernier en Biélorussie, a déclaré qu’il avait déposé une requête à la Cour pénale internationale de la Haye.

« Je suis prêt à répondre de mes actes […] La requête a été acceptée et l’affaire sera probablement examinée », a-t-il indiqué samedi dans un message vidéo sur la chaîne Telegram de l’organisation biélorusse des droits de l’homme Systemnaïa pravozachtchita.

S’adressant à ses compatriotes, il a déclaré que « la société polonaise avait le droit de savoir la vérité sur la situation à la frontière (avec la Biélorussie, ndlr). Je ne parle pas seulement de la mort d’un soldat à la frontière ou de ma fuite, mais du fait que plusieurs personnes ont été tuées à la frontière entre la Pologne et la Biélorussie », a déclaré Emil Czeczko.

Il a conseillé aux Polonais de vérifier « dans les médias étrangers les informations sur la situation à la frontière ». « Les informations des médias polonais sont souvent fausses », a-t-il affirmé.

Le soldat Emil Czeczko a passé la frontière biélorusse le 16 décembre dernier et a demandé l’asile en Biélorussie en raison de son désaccord avec la politique de la Pologne à l’égard des migrants. Les forces armées polonaises l’accusent de désertion.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *