Le Parlement Jordanien vote une motion annulant l'Accord gazier signé avec Israël

Sous pression du peuple Jordanien, le Parlement, pourtant en faveur du Gouvernement, a adopté à la large majorité une motion appelant le Gouvernement Jordanien à annuler l’Accord gazier signé en 2016 avec Israël.

Conclu en 2016, cet accord précieux pour le roi Abdallah, devait permettre au royaume Jordanien d’importer 10 milliards de dollars de gaz naturel pendant 15 ans, réduisant ainsi la dette publique du pays. Mais le peuple Jordanien, pour des raisons évidentes, y est fermement opposé, réclamant ainsi aujourd’hui son annulation ou bien la démission du Gouvernement. L’an dernier, sous la pression du peuple, le Roi Abdallah avait annoncé, à la surprise générale, qu’il souhaitait reprendre deux villages dont les terrains étaient prêtés à Israël depuis le milieu des années 1990.

Répondant aux gigantesques manifestations qui ont eues lieues ce week-end dans tout les royaume, le Parlement Jordanien a adopté hier soir à la large majorité une motion appelant le Gouvernement à abandonner cet Accord gazier signé avec Israël, sous peine de se voir renverser par le peuple Jordanien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *