Le ministre Edzoa au chevet des Lions Indomptables

La démission d??Otto Pfister appelle des éclaircissements immédiats. La météo est lourde autour des Lions Indomptables. Mercredi dernier, un rebondissement spectaculaire a rythmé l??actualité de la sélection. Otto Pfister a bruyamment claqué la porte des Lions Indomptables le jour même où

l??équipe nationale entamait à Bruxelles en Belgique le stage préparatoire au match Cameroun-Maroc qui entre dans le cadre de la deuxième journée des éliminatoires couplées Can/Coupe du monde 2010. Cette situation plonge l??équipe nationale dans la crise à neuf jours du match capital face au Maroc au stade Ahmadou Ahidjo.
La nouvelle conjoncture suscite un ensemble d??interrogations et appelle une mobilisation, voire une reprise en main des troupes. Depuis hier matin, Augustin Edjoa, ministre des Sports et de l??Education physique, a été dépêché par sa hiérarchie en Belgique où il aurait eu une séance de travail hier avec le « Collectif » des entraîneurs mis en place le 30 avril 2009. Les résultats de cette séance de travail sont attendus. L??écheveau devient même difficile à démêler. Qui sera la nouvelle tête de proue du staff technique ? La démission d??Otto Pfister peut-elle avoir une incidence sur le déroulement du stage ? Le « Collectif » gardera-t-il les joueurs convoqués par Otto Pfister ? Tentatives de réponses.
Brice MBEZE. Cameroun Tribune

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *