Le Groupe de stabilité stratégique américano-russe étudiera la présence de l’Otan à l’Est

Sergueï Riabkov

La question des garanties à la non-expansion de l’Otan vers l’Est peut être mise à l’ordre du jour du Groupe de stabilité stratégique américano-russe, a dit vendredi le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Riabkov, lors d’un point de presse en ligne, en commentant la déclaration du conseiller du président russe Iouri Ouchakov qui avait souligné la nécessité urgente de fixer des accords sur le papier pour garantir à Moscou que l’Otan n’avancerait pas vers l’Est.

M. Riabkov prévoit l’examen de cette question dans le cadre de la direction du travail du groupe qui s’appelle « actions ayant un impact stratégique », car les tentatives de développement militaire et militaro-technique de territoires proches des frontières russes représentent, sans aucun doute, une action à effet stratégique.

« Nous ne supporterons plus ce qui se passe. [Nos collègues américains] doivent partir de cela », a-t-il conclu.

Pour rappel, les pourparlers entre Vladimir Poutine et Joe Biden ont eu lieu mardi soir par visioconférence et ont duré environ deux heures. La situation de l’Ukraine a été le thème principal examiné lors les discussions. Toutefois, les dirigeants ont également évoqué les relations bilatérales, la cybersécurité et l’accord sur le nucléaire iranien.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *