International

Le géant italien RAI reprend ses activités à Moscou à partir du 30 mars

Le groupe audiovisuel public italien RAI relance ses activités à Moscou à partir du 30 mars.

« Rai reprendra ses activités journalistiques au bureau de Moscou à partir du 30 mars« , déclare ce samedi sur son site la société qui avait annoncé le 5 mars suspendre le fonctionnement de son centre en Russie après l’adoption par cette dernière d’une nouvelle loi sur la responsabilité pénale en cas d’infox sur les forces armées.

« Après un examen attentif de la législation et […] bien que cette loi soit toujours en vigueur, Rai a toujours considéré qu’il était important de reprendre le flux d’informations depuis la Russie », indique le service de presse.

Lire aussi
L'Occident devra admettre qu’il est impossible de bafouer les intérêts de la Russie

Dans le même temps, ajoute le groupe, Rai continuera d’informer son public « librement et sans aucune condition, depuis les rédactions centrales en Italie et les bureaux à l’étranger ».

Le code pénal de la Russie a été récemment amendé d’un article sur la diffusion de fausses informations au sujet des forces armées russes qui prévoit une peine de prison pouvant aller jusqu’à trois ans ou une amende de 1,5 million de roubles (plus de 14.000 euros selon le cours actuel).

Lire aussi
Les talibans ont réintroduit le port obligatoire d’un voile intégral pour les femmes

Si la violation est commise en profitant outre mesure des avantages d’un poste, sur motivation égoïste, pour des raisons de haine ou d’hostilité politique, idéologique, raciale, nationale ou religieuse, la peine peut aller jusqu’à dix ans d’emprisonnement ou une amende de cinq millions de roubles (plus de 43.000 euros). Si l’infox entraîne des conséquences graves, le coupable peut être condamné à une peine de dix à quinze ans de prison.

237online.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page