Le Doyen de l’Université de Dschang accusé d’orchestrer des fraudes massives dans le traitement des requêtes

Jean Ngatsi

L’Université de Dschang est en pleine tourmente suite à des accusations portées contre le doyen Jean Gatsi, qui serait impliqué dans des fraudes massives liées au traitement des requêtes des étudiants. Ces requêtes concernent principalement des réclamations pour la non-publication de notes ou des erreurs sur les notes obtenues.

Avant l’arrivée du doyen Jean Gatsi à la tête de la Faculté des Sciences Juridiques et Politiques (FSJP), les réclamations étaient déposées auprès des chefs de bureau des niveaux d’études. Cependant, depuis son entrée en fonction, ces requêtes doivent être déposées directement dans son cabinet.

Les accusations portées contre Gatsi incluent la sélection de victimes parmi les étudiantes et le traitement arbitraire des requêtes sans vérifications nécessaires. Il serait également impliqué dans des actes de corruption et de favoritisme. En conséquence, les résultats des requêtes sont retardés, causant des désagréments aux étudiants qui doivent s’inscrire aux rattrapages.

Pour donner l’apparence d’une procédure régulière, Gatsi aurait convoqué par téléphone des enseignants de son établissement afin de formaliser les résultats des requêtes. Cependant, ces manigances seraient bien connues et suscitent des inquiétudes quant à l’intégrité de l’établissement et de ses responsables.

Face à ces accusations, le doyen Jean Gatsi prétendrait bénéficier du soutien des plus hauts responsables de la République, suggérant qu’il ne serait pas inquiété pour ses actions.

TTSO / 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *