Cameroun : Le commissaire du 13ème arrondissement de Douala accusé de protéger des criminels

Dominique Patrice Owona

Le commissaire Dominique Patrice Owona, en charge du 13ème arrondissement de Douala, est au cœur d’une controverse suite à des accusations de complicité avec des criminels.

Selon un témoin, le commissariat serait impliqué dans plusieurs actes répréhensibles, dont la fabrication de preuves, la contrainte d’aveux et la libération de suspects moyennant des pots-de-vin.

L’affaire en question concerne une femme dénommée Sophie Minkeng, accusée de vol. Le témoin affirme que le commissariat a tenté de laisser cette présumée voleuse s’échapper avec 850 000 FCFA, en prévoyant de récupérer une partie de la somme par la suite. De plus, une femme et son bébé allaité de 6 mois auraient été gardés en détention avant d’être libérés contre une somme de 50 000 FCFA.

Le commissaire Owona, qui serait au courant de ces agissements, est également propriétaire d’un cabaret appelé le Mossad, situé à Yaoundé, face au collège adventiste. Les accusations portées contre lui et son commissariat sont graves et jettent une ombre sur l’intégrité de la police camerounaise.

Les internautes sont invités à partager leurs témoignages s’ils ont eu des expériences similaires avec le commissariat du 13ème arrondissement de Douala. Ces informations pourraient aider les enquêteurs de Mbarga Nguele à faire la lumière sur cette affaire.

TTSO avec Boris BERTOLT / 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *