Le CSNU exhorte les rebelles et les autorités éthiopiennes signer un cessez-le-feu

Conseil sécurité ONU

Le Conseil de sécurité des Nations unies (CSNU) a adopté une déclaration sur la situation en Éthiopie, appelant les parties au conflit – les autorités fédérales et les différents groupes rebelles, qui se sont rapprochés de la capitale Addis-Abeba à près de 300 kilomètres – à conclure une trêve.

« Ils ont appelé à mettre fin aux hostilités et à signer une trêve durable pour créer les conditions d’un dialogue national inclusif en Éthiopie afin de résoudre la crise et de jeter les bases de la paix et de la stabilité dans tout le pays », indique le document adopté.

Le Conseil de sécurité des Nations unies a exprimé son inquiétude quant à la situation en Éthiopie et a notamment souligné la nécessité d’accroître l’aide humanitaire à la population. Les membres du Conseil de sécurité des Nations unies ont également salué la position du Secrétaire général des Nations unies, António Guterres, qui est en contact régulier avec les autorités du pays, afin de pouvoir réagir en cas d’évolution de la situation. Ils ont également soutenu les travaux de l’Union africaine à cet égard.

« Les membres du Conseil de sécurité des Nations unies ont réaffirmé leur engagement envers la souveraineté, l’indépendance politique, l’intégrité territoriale et l’unité de l’Éthiopie », indique le document.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *