Himars

L’aval de Washington avant chaque frappe de Himars prouve l’implication des États-Unis

International

L’aval de Washington pour chaque cible en Ukraine avant les frappes des lance-roquettes multiples Himars prouve que les États-Unis sont directement impliqués dans le conflit, malgré les déclarations de la Maison-Blanche et du Pentagone, a annoncé mardi à la presse le porte-parole officiel du ministère russe de la Défense, le général Igor Konachenkov.

Il a rappelé que le chef de la Direction principale du renseignement militaire ukrainien, le général Vadim Skibitski, avait déclaré au Telegraph qu’avant le lancement de roquettes Himars des consultations avaient lieu entre des représentants des services de renseignement ukrainiens et américains, qui permettent à Washington de mettre un veto sur toute attaque s’il n’est pas d’accord avec la cible visée.

« Tout cela prouve de manière irréfutable que Washington, contrairement aux déclarations de la Maison-Blanche et du Pentagone, est directement impliqué dans le conflit en Ukraine », a déclaré le général Konachenkov, qui précise que le ministère russe de la Défense a enregistré et prend en compte pour l’avenir cet aveu tacite.

Commentant ces propos de M. Skibitski, la porte-parole officielle du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova, avait déclaré que les livraisons d’armes par les États-Unis à l’Ukraine s’accompagnaient non seulement d’instructions, mais également de fonctions de pointage.

237online.com

Tagged

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *