L’ancien ministre français de l’Intérieur Claude Guéant a été incarcéré (média)

Claude Guéant

L’ancien ministre français de l’Intérieur Claude Guéant a été incarcéré à la maison d’arrêt de la Santé, dans le sud de Paris, sur décision du parquet de Paris dans l’affaire des primes en liquide du ministère de l’Intérieur. C’est ce qu’a annoncé lundi la chaîne LCI.

Pour rappel, le tribunal correctionnel de Paris avait, en 2015, déclaré coupable le plus proche collaborateur de l’ex-président français (2007-2012) Nicolas Sarkozy pour s’être versé illégalement ainsi qu’à d’autres employés du ministère français de l’Intérieur des primes mensuelles, provenant des fonds destinés aux frais d’enquête et de surveillance (FES) des policiers. L’enquête avait établi que les fonds détournés illégalement entre 2002 et 2004 s’élevaient au total à 210.000 euros. 10.000 euros étaient détournés illégalement du fonds tous les mois. M. Guéant gardait la moitié, et redistribuait le reste à ses plus proches collaborateurs.

Le tribunal l’avait condamné à une peine de prison de deux ans (un an avec sursis) et une amende de 75.000 euros. Il lui a également été interdit d’exercer toute fonction publique pendant cinq ans. En 2017, cette décision a été confirmée par la Cour d’appel et en 2019 par la Cour de cassation.

Claude Guéant a été ministre de l’Intérieur, de l’Outre-mer, des Collectivités territoriales et de l’Immigration de 2011 à 2012.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *