L’ambassade des États-Unis à Moscou éprouve des difficultés dans son fonctionnement

ambassade des États-Unis à Moscou

L’ambassade des États-Unis à Moscou aura des difficultés dans son fonctionnement si Moscou continue d’expulser des diplomates américains. C’est ce qu’a annoncé l’ambassadeur des États-Unis en Russie John Sullivan dans une interview à Politico publiée lundi.

« Si les expulsions [des diplomates américains] effectuées par le gouvernement russe se poursuivent, il sera très difficile, pour l’ambassade, de fonctionner en toute sécurité », a indiqué M. Sullivan.

L’ambassadeur s’est également dit préoccupé par des problèmes existants, notamment le vieillissement des infrastructures. Selon M. Sullivan, il est difficile d’y remédier car les spécialistes qui pourraient le faire ne peuvent pas obtenir des visas pour venir en Russie. Ainsi, comme l’a précisé l’ambassadeur, on observe dans le bâtiment de l’ambassade « des problèmes d’ascenseurs, de générateurs, de transformateurs électriques, de réservoirs de carburant et de pompes à eau ». M. Sullivan a souligné que « des problèmes réels liés à la santé et à la sécurité existent et qu’il faut les résoudre ».

En réponse aux sanctions américaines et à l’expulsion de diplomates russes des, Moscou a introduit des restrictions à l’emploi de Russes et de citoyens des pays tiers par l’ambassade des États-Unis en Russie. L’ambassade a indiqué devoir réduire, à partir du 12 mai, son offre de services consulaires et de suspendre de délivrer des visas qui ne sont pas destinés aux voyages diplomatiques. À partir du 1er août, l’ambassade des États-Unis à Moscou fonctionne avec 120 employés, soit le nombre le moins important de ces cinq dernières années.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *