La Russie soutient la réélection d’Audrey Azoulay pour la directrice générale de l’Unesco

Audrey Azoulay

La Russie soutient la réélection d’Audrey Azoulay pour un second mandat au poste de la directrice générale de l’Unesco. C’est ce qu’a déclaré mardi le représentant permanent de la Russie au sein de l’organisation, Alexandre Kouznetsov.

« Nous la soutenons et partons du principe que nous soutiendrons l’Unesco au cours des quatre prochaines années en tant que plus grand forum social intergouvernemental du monde, dont le travail est plus nécessaire que jamais« , a-t-il répondu aux questions de journalistes.

Alexandre Kouznetsov a noté que « le résultat du vote était assez prévisible. »

Audrey Azoulay a été réélue mardi à majorité pour un second mandat, lors de la 41e Assemblée générale de l’Unesco. La candidature d’Audrey Azoulay élue pour la première fois directrice de l’UNESCO en octobre 2017 a été unique. Son nouveau mandat commence en janvier 2022.

Coopération avec l’Unesco

La Russie a l’intention de renforcer sa coopération avec l’Unesco, selon Alexandre Kouznetsov.

« La Russie a toujours soutenu l’Unesco. Nous sommes l’un des pays où cette organisation bénéficie d’un soutien », a-t-il répondu aux questions de journalistes. « L’Unesco a de nombreux partenaires et amis en Russie, nous coopérons pratiquement dans tous les domaines et nous continuerons à coopérer avec l’organisation, bien sûr, sur la base de nos positions de soutien à la mission de l’UNESCO dans le monde, à la permanence de son mandat, à la permanence de la nature intergouvernementale de cette organisation. Nous renforcerons la coopération avec l’Unesco sur l’arène internationale et en matière de coopération pratique », a souligné le représentant permanent.

En réunissant les efforts pour lutter contre la pandémie

Le représentant permanent a attiré l’attention sur les défis auxquels la communauté internationale est confrontée en raison de la pandémie. Selon lui, « la situation actuelle dans le monde exige que l’on prête attention aux domaines dont s’occupe l’Unesco. » « La pandémie actuelle a considérablement touché l’éducation et la culture, c’est pourquoi la communauté internationale doit unir les efforts pour régler ces problèmes de manière efficace, pour surmonter cette situation de crise », a-t-il ajouté.

D’après Alexandre Kouznetsov, lors de l’Assemblée générale actuelle, l’Unesco adoptera un programme d’activités pour les années à venir.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *