La Russie n’est pas une menace pour la Finlande (président finlandais)

Finlande

Le président finlandais Sauli Niinistö ne croit pas que la Russie puisse attaquer son pays.

« Je ne pense pas qu’ils planifiaient une quelconque attaque contre la Finlande, autrefois ou maintenant« , a-t-il déclaré dimanche à la chaîne CNN. « Mais la situation a changé. L’Europe et le monde sont désormais plus profondément divisés. Il n’y a presque plus de place pour le non-alignement », estime le président finlandais.

Le président finlandais Sauli Niinistö a informé le samedi 14 mai dernier son homologue russe Vladimir Poutine que la Finlande prendrait prochainement sa décision au sujet d’une demande d’adhésion à l’Otan. La Finlande a souligné également qu’elle souhaitait continuer à régler efficacement les problèmes pratiques des régions frontalières. Le service de presse du Kremlin a, pour sa part, déclaré que Vladimir Poutine avait qualifié d’« erreur » l’éventuelle décision d’Helsinki d’abandonner sa politique traditionnelle de neutralité militaire, « vu qu’il n’existe aucune menace pour sa sécurité ». « Un tel changement de la politique étrangère du pays pourrait avoir un impact négatif sur les relations russo-finlandaises qui, durant de longues années, ont été bâties dans l’esprit du bon voisinage et de la coopération de partenariat, ont revêtu un caractère mutuellement avantageux », a fait savoir le service de presse.

Début avril, les discussions autour de l’adhésion de la Finlande à l’Otan se sont à nouveau intensifiées. La majorité des parlementaires finlandais se sont prononcés en faveur d’une appartenance du pays nordique à l’Alliance. Le président finlandais Sauli Niinistö a déclaré dimanche que son pays allait officialiser sa candidature à l’Otan, une possibilité qu’envisage également le voisin suédois.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *