International

La Russie interdit complètement l’entrée en provenance de neuf pays d’Afrique

Le gouvernement russe a complètement interdit aux étrangers l’entrée sur le territoire de la Russie depuis neuf pays africains et Hong Kong en raison de la propagation du Covid-19. Ainsi, les autorités ont annulé les exceptions existantes pour les détenteurs des passeports diplomatiques et des visas de travail, ainsi que pour plusieurs autres catégories d’individus. L’ordonnance en ce sens, signé par le premier ministre russe Mikhaïl Michoustine, a été publiée vendredi.

Le document modifie l’ordonnance du 16 mars 2020, qui a introduit des restrictions provisoires d’entrée en Russie pour les étrangers et les apatrides et a établi une liste d’exceptions à cette règle. Ces dernières concernaient notamment les détenteurs de passeports diplomatiques et de service et de visas de travail, les équipages des avions et des navires, ainsi que les brigades ferroviaires.

Lire aussi
Cameroun : Agitation autour du vaccin anti-COVID

Le nouveau texte annule cependant ces exceptions, s’il s’agit de l’entrée depuis plusieurs pays: le Botswana, le Zimbabwe, Hong Kong, le Lesotho, le Madagascar, le Mozambique, la Namibie, la Tanzanie, l’Eswatini et l’Afrique du Sud. Ainsi, l’entrée des étrangers sur le territoire russe depuis ces pays a été complètement interdit.

Le 26 novembre, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a désigné le variant B.1.1.529 du Covid-19 trouvé en Afrique australe par la lettre grecque « Omicron ». Ce variant présente un grand nombre de mutations, dont certaines préoccupent l’OMS. Plusieurs modifications apportées à la protéine hérissée du virus peuvent rendre difficile la neutralisation de l’agent pathogène par les anticorps, ce qui pourrait affecter l’efficacité des vaccins. En outre, ce variant a le potentiel de se propager plus rapidement que les autres. L’Afrique australe est actuellement l’épicentre mondial de sa propagation. Des cas du nouveau variant ont déjà été recensés dans plus de 50 pays. Il n’existe cependant aucun mort officiellement enregistré parmi les personnes infectées au variant Omircron.

Lire aussi
Covid-19: l’Australie détecte le plus grand nombre de cas depuis le début de la pandémie

237online.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page