International

La police belge arrête 239 personnes après des émeutes à Bruxelles

La police belge a arrêté 239 personnes après une émeute qui s’est transformée en manifestation pour protester contre les restrictions sanitaires à Bruxelles. C’est ce qu’a rapporté l’Agence France-Presse lundi, citant un rapport de police.

Selon le document, « 228 arrestations administratives ont été effectuées pour trouble de l’ordre public ». Toutes les personnes détenues ont été libérées après avoir été identifiées. Onze autres personnes ont été placées en garde à vue « pour possession d’armes, désobéissance aux forces de l’ordre et/ou dommages causés ». « Parmi eux figurent six Belges, trois Français, un Néerlandais et un Afghan », a indiqué l’agence citant un extrait du rapport.

La manifestation pacifique, affirment les organisateurs, contre les restrictions sanitaires, dimanche soir, a dégénéré en émeutes dans le quartier européen de Bruxelles. Au moins 12 manifestants et 3 policiers ont été blessés dans les émeutes, a indiqué le commissariat de police de Bruxelles d’Ixelles

La police estime que jusqu’à 50.000 personnes ont participé à cette manifestation d’envergure européenne contre les restrictions sanitaires en Europe. Les manifestants ont commencé à recueillir des signatures pour une pétition publique visant à dissoudre le gouvernement belge et à demander de nouvelles élections.

Après la manifestation, des affrontements avec la police et des pogroms ont eu lieu dans le quartier européen de Bruxelles, auxquels ont participé jusqu’à un millier de personnes. La police a activement utilisé des canons à eau et des gaz lacrymogènes, et plusieurs dizaines de manifestants ont été arrêtés. Les vitrines des magasins et les vitres de plusieurs bâtiments des institutions européennes ont été brisées. Les manifestants ont saccagé et brûlé plusieurs voitures et de nombreuses poubelles.

237online.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page