La justice française refuse d’annuler la mise en examen du ministre Dupond-Moretti

Dupond-Moretti

En France, la Cour de justice qui examine les affaires concernant des infractions commises par les dirigeants, a refusé d’annuler les accusations de conflit d’intérêt avancées contre le ministre de la Justice Éric Dupond-Moretti, a fait savoir la chaîne BFMTV.

Selon le média, la commission d’instruction de la Cour de justice a rejeté la requête déposée par les avocats du ministre visant à faire annuler l’accusation, adoptée à la mi-juillet. Les avocats d’Éric Dupond-Moretti envisagent de saisir la Cour de cassation dans les semaines qui viennent.

Le 16 juillet, la justice française a accusé le ministre de « prise illégale d’intérêts ». L’enquête préliminaire a été relancée en janvier pour utilisation illégale de la fonction publique dans les intérêts personnels.

Les enquêteurs estiment qu’Éric Dupond-Moretti a profité de sa nomination à ce poste public de responsabilité afin de régler des comptes avec des fonctionnaires de justice. Le ministre rejette catégoriquement ces accusations.

Cette affaire a fait beaucoup de bruit en France. L’Élysée a confirmé sa confiance accordée au ministre. Le président du Sénat Gérard Larcher a rappelé que la décision sur la démission éventuelle d’Éric Dupond-Moretti appartenait au président Emmanuel Macron.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *