La Géorgie ne pourra pas imposer des sanctions à la Russie en raison de ses intérêts

Georgie Ossetie du Sud

La Géorgie participe aux sanctions internationales contre la Russie en raison de la situation en Ukraine mais ne pourra pas introduire ses propres restrictions en raison de ses intérêts nationaux, a déclaré ce mardi le premier ministre du pays Irakli Garibachvili lors du Forum économique du Qatar.

« Nous, les Géorgiens, ne pourrons pas introduire des sanctions économiques nationales contre la Russie en raison de circonstances très naturelles puisque nous avons nos propres intérêts nationaux, des défis pour notre sécurité et notre économie », a-t-il souligné.

Le premier ministre a ajouté que le gouvernement fournissait un soutien politique à l’Ukraine et qu’aucune compagnie visée par les sanctions ne pouvait les contourner à l’aide de la Géorgie. « Bien sûr, nous soutenons l’Ukraine de manière politique sur la plateforme internationale. Nous avons adhéré à 260 résolutions de l’ONU, de l’OSCE. Bien sûr, nous participons aux systèmes financiers internationaux, mondiaux. […] Nous avons déclaré clairement que les compagnies ne pourraient pas contourner les sanctions », a-t-il souligné.

Le 24 février, le président russe Vladimir Poutine a annoncé la tenue d’une opération militaire spéciale en Ukraine en réponse à l’appel à l’aide des dirigeants des Républiques du Donbass. Il a souligné que les projets de Moscou ne comprenaient pas l’occupation des territoires ukrainiens, l’objectif étant la démilitarisation et la dénazification du pays. En réponse, les États-Unis, l’UE, le Royaume-Uni, ainsi que plusieurs autres États ont déclaré qu’ils imposaient des sanctions contre des personnes physiques et morales russes.

Le 25 février, Irakli Garibachvili a déclaré que son pays n’envisageait pas d’imposer des sanctions à la Russie en raison de la situation en Ukraine. Le 1er mars, le président ukrainien Vladimir Zelenski a rappelé l’ambassadeur à Tbilissi pour des consultations. La déclaration du premier ministre a été dénoncée par l’opposition géorgienne qui a accusé les autorités de soutien insuffisant à l’Ukraine.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *