International

La France ne ferme pas encore ses frontières en raison du nouveau variant du Covid-19

La France n’envisage pas encore de fermer complètement ses frontières en raison du nouveau variant du Covid-19 et compte préserver la circulation européenne. C’est ce qu’a déclaré lundi le secrétaire d’État chargé des Affaires européennes Clément Beaune en direct de la radio France inter.

« On avait toujours essayé d’avoir des dispositifs coordonnés », a-t-il indiqué.

Le responsable politique a noté que Paris essayait de suivre la coordination européenne et a rappelé que 15 pays avaient pris la décision vendredi de suspendre les vols depuis l’Afrique australe. « On les suspend jusqu’à demain minuit », a-t-il précisé.

Lire aussi
Cameroun - Covid-19 : La vaccination ne mobilise pas dans la région de l’Ouest

« On a mis en place un protocole sanitaire extrêmement renforcé, parce que nous ne pouvons vivre à 100% de suspension de vols », a ajouté Clément Beaune. Il a promis que les Français pourraient rentrer chez eux, mais devraient se soumettre à des contrôles supplémentaires à leur arrivée des pays où le nouveau variant Omicron avait été détecté. « En Europe, nous n’avons jamais fermé les frontières. Notre arme, c’est le passe sanitaire, c’est encore la vaccination », a-t-il noté. De plus, il espère que la circulation européenne sera préservée au maximum.

Lire aussi
Cameroun - Manœuvres Covid : Turbulence à la Présidence de la République

Pour rappel, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a inscrit vendredi le nouveau variant du Covid-19 découvert en Afrique du Sud (B.1.1.529) sur la liste des variants préoccupants (Variant of Concern, VOC). Selon l’OMS, ce variant a « un grand nombre de mutations dont certaines sont préoccupantes ». En outre, les données préliminaires indiquent qu’il entraînerait « un risque élevé de réinfection ». L’organisation a appelé ce nouveau variant Omicron.

237online.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page