Kazakhstan: des dizaines d’assaillants éliminés à Almaty (police)

Kazakhstan

Des bâtiments administratifs et le département de police d’Almaty ont subi des attaques dans la nuit. Les forces de l’ordre ont neutralisé des dizaines d’assaillants qui n’ont pas encore été identifiés, a annoncé jeudi Saltanat Azirbek, porte-parole du département de police de la ville.

« Des forces extrémistes ont lancé dans la nuit des assauts des bâtiments administratifs, du département de police de la ville d’Almaty, ainsi que des départements de police des districts de la ville. Les forces de l’ordre ont éliminé des dizaines d’assaillants et identifient actuellement ces derniers », a-t-elle déclaré à la chaîne Habar 24.

Selon elle, l’opération antiterroriste se poursuit toujours dans le district abritant des bâtiments administratifs. « Dans ce contexte, nous appelons les habitants et les visiteurs de la ville à rester chez eux pour des raisons de sécurité », a-t-elle ajouté.

Pour rappel, les autorités d’Almaty ont annoncé dans la nuit que les forces de l’ordre avaient entamé une opération antiterroriste dans la ville.

Des contestations ont commencé le 2 janvier dans les villes de Janaozen et d’Aktaou dans la région de Manguistaou (sud-ouest du Kazakhstan) suite aux manifestations contre la hausse des prix du gaz naturel liquéfié. Deux jours après, des émeutes se sont propagés sur Almaty (sud-est) et d’autres villes du pays. Des affrontements avec la police on fait des morts dans les deux camps. Le président kazakh Kassym-Jomart Tokaïev a déclaré l’état d’urgence de deux semaines sur tout le territoire du pays et la démission du gouvernement. Lors d’une réunion du Conseil de sécurité, il a qualifié les émeutiers de terroristes et a demandé de l’aide aux partenaires du pays au sein de l’Organisation du traité de sécurité collective (OTSC). Le Conseil de sécurité collective de l’OTSC a décidé d’envoyer ses forces de maintien de la paix afin de stabiliser la situation au Kazakhstan.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *