Jeux Olympiques de Tokyo 2020 : Essombe Tiako, porte-étendard de la Cameroon Team

Essombe Tiako Joseph Émilienne

Comité national olympique. Sa désignation a eu lieu ce 29 juin 2021, à l’occasion de la session ordinaire du bureau exécutif de cette institution où la préparation des prochains J.O a été évoquée ainsi que la suite des activités.

L’on est rendu à 23 jours du coup d’envoi des Jeux Olympiques de Tokyo 2020, avec le Cameroun qui y prendra part à travers 12 athlètes dans sept disciplines sportives ; notamment l’athlétisme, l’haltérophilie, la boxe, le judo, la lutte, la natation, et le tennis de table. La participation de la Cameroon Team à cette compétition planétaire qui se déroulera du 23 juillet au 8 septembre prochains a été l’un des sujets évoqués au cours de la première session annuelle du bureau exécutif du Comité national olympique et sportif du Cameroun (Cnosc) hier, 29 juin 2021 à son siège. « Le bureau exécutif du Cnosc (…) Désigne respectivement madame Essombe Tiako Joseph Emilienne (luttes) comme porte-étendard de la Cameroon Olympic Team pour les Jeux Olympiques « Tokyo 2020 » et M. Mengue Ayissi Albert (boxe) comme accompagnateur », lit-on sur la 12ème résolution prise à l’issue de cette réunion du bureau exécutif du Cnosc. Hamad Kalkaba Malboum, le président du Cnosc, annonçait déjà dans son discours d’ouverture, la date de la remise de l’étendard à l’athlète qui allait être désigné.

« Nous envisageons d’organiser, dans les jardins du Cnosc, le 1er juillet 2021, la traditionnelle cérémonie de remise de cet étendard, sous la présidence du représentant personnel du chef de l’Etat », déclarait-il. Cette désignation de la lutteuse s’est faite après la validation de la liste des athlètes de cette Cameroon Olympic Team. Et du coup, il a été demandé au chef de mission, David Ojong, par ailleurs secrétaire général du Cnosc et directeur-adjoint du Tournoi Can TotalEnergies Cameroun 2021, d’engager toutes les procédures nécessaires devant assurer la bonne participation du pays de Françoise Mbango (double médaillée d’or en triple saut aux J.O 2004 et 2008) à ces Jeux Olympiques.

La 7ème édition des Jeux nationaux, les Dixiades, programmés à Bamenda en décembre 2020, n’a pas pu se tenir jusqu’à ce jour en raison de la situation politique tendue dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest ; mais aussi à cause de la survenue de la pandémie à Covid19 ayant entraîné l’annulation ou le report de plusieurs compétitions nationales et internationales. L’autre point ayant retenu l’attention des membres du bureau exécutif du Cnosc, a été la délocalisation de cette compétition. « Le bureau exécutif du Cnosc (…) Attribue l’organisation des Jeux nationaux du Cameroun « Dixiades 2020 » à la ville de Garoua et l’édition 2024 à la ville de Bamenda et recommande qu’une mission d’évaluation du Cnosc séjourne à Garoua pour apprécier la qualité des infrastructures et remettre aux autorités de la ville le cahier de charges à respecter », décident ces membres du bureau exécutif du Cnosc.

La construction de la cité Olympique et Touristique d’Obala

L’attribution de l’organisation des 6ème Jeux de la solidarité Islamique au Cameroun en 2025, est à l’actif des réalisations du bureau du Cnosc. Une compétition qui regroupe 57 pays membres de l’organisation de la coopération islamique (OCI). « Les membres de la Commission d’inspection de la Fédération sportive de la solidarité islamique (FSSI) ont été désignés au mois de mai 2021 et ils effectueront, dans les prochaines semaines, une visite d’inspection au Cameroun », a relevé Hamad Kalkaba Malboum. Avant de préciser : « Dans la perspective de faire de cet engagement pris auprès de la FSSI une réussite totale, nous avons sollicité l’accompagnement des pouvoirs publics pour la relance du projet de la Cité olympique et Touristique d’Obala et pour la construction du village des Jeux dans la ville universitaire de Soa. Pour cette dernière réalisation, l’Université de Yaoundé II Soa a mis à notre disposition un terrain d’une superficie de 18 hectares, qui pourra accueillir des infrastructures d’hébergement d’environ 6000 lits », s’est réjoui le président du Cnosc. L’Olympiade 2021- 2024 sera déterminante avec le renouvellement des organes dirigeants au sein des fédérations sportives civiles nationales, comme l’a indiqué le président du Cnosc.

Achille Chountsa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *