Politique

Jean Pierre Amougou Belinga : le bourreau des têtes couronnées de la République ?

Après la conversation téléphonique du Zomloa, avec l’Ambassadeur du Cameroun en République Centrafricaine, qui a fait les choux gras des journaux et le buzz dans les réseaux sociaux, le désormais tout-puissant, PDG du Groupe l’Anecdote et de Vision Finance, cette fois-ci, semble avoir choisi pour cible, le Secrétaire Général de la Délégation Générale de la Sûreté Nationale.

Dans une autre conversation téléphonique avec le n°2 de la police camerounaise, dont on ne sait comment et par qui elle s’est retrouvée dans les réseaux sociaux, le Zomloa s’en prend vertement à ce dernier. Sans aucune convenance ni subtilité, il prend le SG de cours au téléphone, dès l’entame de la conversation : « je ne savais pas tu pouvais me faire des coups, et ça tu payeras le prix… ». Dans le milieu de la pègre, « tu payeras le prix », est sentence qui scelle la condamnation à mort. Mais pour le cas d’espèce, à moins d’être dans le secret des dieux, il est difficile pour l’instant de savoir à quoi cette courte phrase renvoie. On peut tout au plus dire qu’après la conversation téléphonique qu’il a eue avec l’Ambassadeur du Cameroun en RCA, le pauvre a été rappelé à Yaoundé. Quand sera-t-il du SG de la DGSN ? comme disent les anglais, wait and see !

Mais les observateurs avertis savent de quoi ce monsieur qui a les bras très longs est capable. L’une des preuves de cette assertion vient d’ailleurs de cette conversation téléphonique, lorsqu’il dit à son interlocuteur sans qu’il ne le récuse ceci : « vous pensez que Paul Biya ne commande plus ce pays ?… Quand tu me dis va me régler tel problèmes au niveau de la justice, je t’ai déjà demandé 1000 frs… Quand je fais muter tes copines… »
Dans le cas de l’Ambassadeur le nom du Ministre des Finances était cité, cette fois-ci, c’est le Ministre de la Justice garde des sceaux qui est mis en avant. Dès lors on peut comprendre pourquoi le titre de Zomloa devrait désormais être précédé de « Tout-Puissant », parce qu’à l’allure où les choses se dessines, il ne serait pas surprenant de constater que Jean Pierre Amougou Belinga a mis tous les ministres et assimilés dans sa poche. L’argent fait des miracles !

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page