Economie

Importation des boissons alcoolisées : en 2019, le Cameroun a battu son propre record de consommation

Avec 72 milliards de FCFA engloutis dans l’importation des boissons alcoolisées en 2019, le 2ème consommateur d’alcool en Afrique fait une hausse de 12%. Toute chose qui inquiète les pouvoirs publics.

Selon les données fournies par l’Institut national de la statistique, le Cameroun a importé 93 368 tonnes de boissons alcoolisées pour un montant de 72,15 milliards de FCFA en 2019, contre 64,26 milliards lors de l’exercice précédent, soit une progression d’environ 12,3%.

Dans le détail, le Cameroun a importé des liquides alcooliques d’une quantité de 55 334 tonnes (contre 50 861 tonnes en 2018) pour un montant de 39, 898 milliards de FCFA, contre 35,561 milliards de FCFA l’année d’avant, soit une progression de 12%.

Dans la catégorie vins, le pays a acheté 9 882 tonnes (contre 8 642 tonnes en 2018) pour 11,090 milliards de FCFA, contre 9 021 milliards en 2018, soit une hausse de 23%.

Lire aussi
Cameroun - Douane des téléphones : Paul Biya stop net le crime organisé contre le peuple

Pour ce qui est de l’alcool éthylique, le pays a importé 26 254 tonnes en 2019 (contre 23 251 tonnes en 2018) pour 16, 231 milliards, contre 14,136 milliards de FCFA au cours de l’exercice précédent. Soit une variation de 15%.

Enfin, le Cameroun a importé des liqueurs d’une quantité de 1 898 tonnes en 2019 (contre 2 566 tonnes en 2018) pour 4,938 milliards de FCFA contre 5 548 milliards de FCFA en 2018, soit une baisse de 11% entre les deux périodes.

Et tout état de cause, le classement des plus grands consommateurs d’alcool dressé par l’Organisation Mondiale de la Santé, n’est pas une vue de l’esprit au regard de ces chiffres. Le Cameroun figure parmi les meilleurs consommateur d’alcool par habitant en Afrique. Il occupe effectivement la deuxième position, après son voici gabonais, et est suivi par un autre voisin, le Nigéria qui qui ferme le podium.

Lire aussi
Risque d’arnaque : Mekit Invest et autres interdits au Cameroun

Cependant, afin de limiter la consommation de l’alcool et le tabac qui sont des produits nocifs pour la santé des consommateurs, le gouvernement camerounais veut d’avantage augmenter les taxes sur ces produits. C’est ainsi que le Ministre du Commerce Luc Magloire Mbarga Atangana, avait annoncer le 22 juin à l’Assemblée National, que le gouvernement envisage de renforcer la taxation des alcools et des tabacs afin de limiter leur consommation.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page