Homosexualit�©: Des �©tudiants d�©fendent le Pr Pondi

Dans un démenti formel, des anciens étudiants de l??Institut des relations internationales du Cameroun (Iric) réagissent à propos des articles du journal « L??Anecdote ».  
Monsieur le Directeur de publication, Dans l??édition N°573 du lundi 04 juin 2012, le journal « L??Anecdote » a fait part, en page 6, de  ce que le Professeur Jean-Emmanuel Pondi  serait au «sommet des strates des pratiques d??homos*e*xualité». Plus loin dans le même article,  il est mentionné que «pour ceux des étudiants qui aimeraient pousser un peu plus loin leurs études supérieures dans le domaine de compétence du Professeur Jean-Emmanuel Pondi, la condition est incontournable : offrir son

arrière train au Professeur ». En notre qualité d??Anciens étudiants de l??Institut des relations internationales du Cameroun (Iric) et ayant, au cours de notre passage dans cette prestigieuse institution académique de formation des diplomates de la République du Cameroun (et de nombreux autres pays africains), bénéficié des enseignements et de l??encadrement du Professeur Jean-Emmanuel Pondi, nous souhaitons marquer fortement notre étonnement et notre indignation au vu de la teneur de l??article paru dans votre journal. Nous aimerions également apporter ici le vibrant témoignage selon lequel, pour notre part, il s??agit d??allégations mensongères qui sont en totale contradiction avec le dévouement et la compétence avec lesquels le Professeur Pondi s??acquittait, auprès de nous, de ses missions d??enseignement, d??encadrement de la recherche et de gestion de notre parcours à l??Iric en qualité de Professeur de relations internationales, de Secrétaire général de l??Iric et de Directeur de l??Iric. «Une référence  aux plans  professionnel et humain» Le Professeur Pondi, permettez-nous de le souligner eu égard à notre expérience personnelle avec l??enseignant et l??homme, a fait du travail acharné et de la quête de l??excellence les moteurs exclusifs de la réussite académique pour ses étudiants au Cameroun et à travers le monde. Pour ce que nous savons, aucun (e) de ses étudiant (e)s au Cameroun ou ailleurs n??a jamais eu à se plaindre de harcèlement s*e*xuel ou moral. Nous savons d??ailleurs le Professeur Pondi à l??avant-garde du combat contre ce fléau qui n??épargne hélas pas les universités camerounaises d??après l??ouvrage qu??il a publié il y a quelques mois. Nous sommes fiers d??avoir pu réussir au très sélectif concours de l??Iric, d??avoir été formés avec rigueur et méthode au sein de cet Institut par des enseignants du calibre du Professeur  Jean-Emmanuel Pondi. Nous sommes aujourd??hui fiers de servir la diplomatie camerounaise. Nous le devons à la Grâce du Tout-puissant qui a béni notre consécration sans partage à nos études. Nous sommes heureux d??avoir croisé sur notre parcours un enseignant tel que le Professeur Jean-Emmanuel Pondi qui nous a permis d??acquérir à la fois de l??autorité dans l??intelligence des relations internationales et le sens de l??Etat. Nous gardons tous de lui un excellent souvenir et continuons à avoir recours à ses avis éclairés et à ses conseils bienveillants lorsque c??est nécessaire. Pour nous, Jean-Emmanuel Pondi est et restera une référence aux plans professionnel et humain. Ont signé : Dr. Christian Pout (2000-2003); Paulin Martial Tchenzette (2003-2005); Elessa Guy (2004-2006); Dr Nyanid Serges, Diplomate (1998-2002); Nchare  Oumar (2003-2005); Mengue Moli (2008-2011); Oumia Paba Salé-Oumaté (2008-2011); Pilo Carine (2008-2011); Anoma Ashi Nadège (2008-2011); Habirou Awal (2008-2012); Mveng  Nkoukou Eric Georges (1998-2004); Bensongngem Emmanuel (1998-2004); Fonda Haga Halima (2003-2005); Nelly Bananaken (2000-2003) ; Linjouom Ibrahim (2008-2011); Daïrou  (2008-1011); Pauline Isabelle Ngo Nyouma Epse Hiett (2003-2005); Tieck Mpon Sylvie Michèle (1997-2003); Möme Martin Chin (1998-2005); Edmond Kamguia K. (1996-1999).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *