Guerre contre Boko Haram: Des centaines de soldats fuyards nigérians prêts à entrer au Cameroun

L’armée camerounaise affronte depuis ce matin des combattants de Boko Haram infiltrés dans la localité de Guizimatari, dans l’arrondissement de Kolofata.[pagebreak] Comme si cela ne suffisait pas, des centaines de militaires nigérians qui ont déserté la ville de Mubi (Adamawa state) au profit des combattants de Boko Haram, se sont regroupés à trois kilomètres de la frontière camerounaise, non loin du village Boucla (arrondissement de Bourha), prêts à entrer au Cameroun. Selon notre confrère Guibai Gatama ,ils ont abandonné entre les mains de Boko Haram un important matériel, donc de nombreux chars.
La prise de Mubi par Boko Haram consacre pour le Cameroun l’étirement de la ligne de front qui va englober désormais la région du Nord (les départements de la Bénoué et du Mayo-Louti). Les populations nigérianes des villages Belel et Saraw, à 50 km de Gaschiga (Cameroun), convergent déjà d’ailleurs, depuis hier soir, vers cette région du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *