International

France: Pourquoi la ligne B du métro de Toulouse est restée en panne pendant cinq heures

Une panne informatique tenace a largement perturbé la circulation du Métro sur la ligne B, lundi 15 avril 2019, à Toulouse.

Il a fallu près de cinq heures à Tisséo pour y remédier.

La plus grosse panne depuis plusieurs années sur le métro de Toulouse ? Les problèmes informatiques qui ont entraîné l’interruption totale de la circulation sur la ligne B, lundi 15 avril 2019, ont largement perturbé le trafic entre Ramonville et Borderouge.

L’interruption est survenue à 9h41… Et il a fallu près de cinq heures aux techniciens de Tisséo pour résoudre l’épineux problème.

La régie publique des transports toulousains explique les contours de la panne :

Il s’agissait apparemment d’une carte électronique défectueuse sur un automate de communication qui donnait des messages d’erreur.

Des usagers exaspérés

Les usagers ont dû faire preuve de patience et utiliser les services de bus de substitution pour rejoindre leur destination. Les lignes 29 et 34 ont été prolongées, en direction de Borderouge et Ramonville. Si une reprise partielle de quelques minutes a été constatée peu avant 14 heures, il a fallu attendre 14h26 pour la reprise totale du trafic.

Sur les réseaux sociaux, certains usagers ont fait part de leur impatience.

Une durée exceptionnelle

Près de 5 heures d’interruption totale. De mémoire d’usager, la durée de cette panne confère à l’exceptionnel. Parmi les dernières grosses pannes en date : en février 2018, du gel s’était formé sur les rails du pont aérien qui surplombe la rocade au niveau des Argoulets. Le trafic sur la ligne A, entre Jolimont et Balma-Gramont, avait dû être interrompu pendant près de trois heures, en pleine heure de pointe.

Commenter avec facebook

Source
actu.fr
Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer