Foot: l’Egypte et le Maroc sanctionnés pour une « bagarre générale » à la CAN

Marocains et Egyptiens

La Confédération africaine de football (CAF) a suspendu mercredi plusieurs joueurs et encadrants égyptiens et marocains pour une « bagarre » survenue dimanche à la Coupe d’Afrique des nations au Cameroun, où les Pharaons affrontent jeudi le pays hôte en demi-finale.

A l’issue de la victoire des Egyptiens après prolongation en quart de finale à Yaoundé, des joueurs des deux sélections, ainsi que leurs équipes techniques, s’étaient lancés dans une « bagarre générale » dans les couloirs menant aux vestiaires.

Dans la foire d’empoigne, deux joueurs ont été identifiés, un de chaque côté, explique la CAF dans un communiqué diffusé tard mardi. Il s’agit du Marocain Sofiane Boufal, qui évolue à Angers, et de l’Egyptien Marwan Dawoud, défenseur dans le championnat égyptien mais qui n’a pas joué une seule minute depuis le début du tournoi.

Epinglé, comme les autres, pour « mauvaise conduite », Dawoud est privé de la fin de la CAN, tout comme l’entraîneur adjoint des Pharaons.

Boufal, lui, est suspendu pour deux matches en équipe nationale, de même que son compatriote Soufiane Chakla, qui joue en Belgique.

Des amendes ont en outre été imposées aux deux équipes et l’Egypte a écopé de 100.000 dollars d’amende supplémentaires –soient environ 89.000 euros–, dont 50.000 avec sursis, pour n’avoir pas donné de conférence de presse d’avant-match le 29 janvier, ajoute la CAF.

AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *