Economie

Fêtes de fin d’année : l’interdiction d’importation des œufs et des poussins n’a pas impacté la production des poulets de chair

Suite à l’apparition de cas de grippe aviaire dans des pays occidentaux tels que l’Allemagne, le Danemark, le Royaume-Uni, les Pays-Bas, la Russie et Israël, le Dr Taïga, dans une correspondance adressée le 17 novembre dernier au Ministre des finances, annonce l’interdiction provisoire des importations sur le territoire camerounais, des poussins d’un jour et des œufs à couvert, ceci jusqu’à nouvel ordre. Il s’agit en fait d’une mesure de prévention contre la grippe aviaire apparue ces dernières semaines dans certains pays d’Europe et d’Asie.

L’Interprofession Avicole du Cameroun (IPAVIC), quant à elle, avait précédé les pouvoirs publics dans sa démarche. En effet, François Djonou avait d’ores et déjà recommandé aux aviculteurs de cesser « immédiatement » d’importer les œufs à couvert et autres poussins d’un jour des pays européens et du Nigeria. « Il vaut mieux avoir des élevages vides que d’avoir le virus. J’ai fait un message dans le forum des éleveurs (…) demandant l’arrêt des importations des produits avicoles », soutient M. Djonou. En définitive, le gouvernement camerounais à travers cette décision est totalement en phase avec l’Interprofession Avicole du Cameroun.

Il faut ajouter qu’avant l’interdiction des importations survenue le 17 novembre 2020, le gouvernement camerounais avait déjà renforcé, quelques jours auparavant, son dispositif d’inspection sanitaire aux frontières, suite à l’apparition de cas de grippe aviaire dans des pays occidentaux tels que l’Allemagne, le Danemark, le Royaume-Uni, les Pays-Bas, la Russie et Israël. En dépit de cette interdiction, on note qu’il n’y a pas eu de pénurie de poulet sur le marché camerounais lors de la fête de Noël, en encore moins d’inflation ou de flambée de prix du poulet sur le marché. On espère qu’il en sera de même pour la fête de Saint-Sylvestres.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page