Femme chinoise défenestrée à Douala : son conjoint écroué

Femme chinoise

Une chinoise d’une trentaine d’années a trouvé une mort tragique cette semaine à Douala, après avoir fait une chute du 6ème étage dans des conditions suspectes. Si certains témoins évoquaient un potentiel suicide, un coupable tout désigné a finalement été identifié par la victime avant son dernier souffle : son propre conjoint, actuellement en garde à vue.

Selon les premières déclarations de la défunte avant de succomber à ses blessures, celui qui partageait sa vie l’aurait froidement jetée dans le vide au cours d’une violente dispute conjugale. Un acte prémédité d’une cruauté absolue si ces dires sont confirmés.

Le drame s’est noué précisément dans le quartier Ndokoti, au coeur du centre économique de Douala, sous les yeux médusés de quelques badauds. La nouvelle a semé la consternation au sein de la communauté chinoise, peu prompte d’ordinaire à réagir publiquement à ce type de fait divers.

Une enquête suit son cours pour déterminer avec exactitude le déroulé des faits. Mais quelle que soit l’issue, ce féminicide présumé endeuille un peu plus la ville de Douala, et illustre le calvaire que subissent trop de femmes victimes de violences conjugales.

Auteur : Arno Lawan pour 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *