International

Farida Machia, la lionne indomptable du Cameroun au Portugal

Un enjeu important pour la qualification au prochain mondial féminin de 2019 en France !

La onzième édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football 2018 aura lieu au Ghana du 17 novembre au 1er décembre 2018 ; elle réunira les 8 meilleures sélections africaines féminines de football affiliées à la Confédération africaine de football (CAF). Il s’agit précisément des équipes nationales du Ghana, du Cameroun, de l’Afrique du Sud, de l’Algérie, du Mali et de la Zambie.

Cette grande rencontre où se confronteront les meilleurs talents du football féminin d’Afrique est d’autant plus importante qu’elle revêt un double enjeu : D’une part, le fait que cette édition soit la dernière à se disputer à 8 pays seulement – la CAN féminine se jouera à l’avenir avec davantage de sélections – et d’autre part, les trois meilleures équipes féminines africaines à l’issue de cette CAN 2018, seront qualifiées d’office pour la coupe du monde 2019.

En tête de liste du groupe A, le Ghana (pays-hôte) évoluera aux coté du Cameroun, Algérie et le Mali. Moins expérimentées que les autres, les fennecs d’Algérie devront batailler pour sortir d’un groupe assez relevé. Vice-champion en titre, le Cameroun aura des défis à relever devant des Black Queens à domicile et une belle équipe du Mali. Dans l’autre groupe, le Nigéria champion en titre et le plus prolifique (10 titres) est logé aux côtés de la Zambie, de l’Afrique du Sud et le Kenya. Vainqueurs de la Cosafa Women’s Cup 2018, les Banyana Banyana se montrent parmi les grandes favoris. La Zambie qui est à sa 3è participation aura aussi son mot à dire.

Farida Machia, la pièce maîtresse de SC BRAGA du Portugal

Au vu des enjeux, l’exigence au niveau de la sélection des joueuses qui défendront les couleurs de leurs pays respectifs doit être la règle d’or. On est en droit de s’interroger cependant sur les mobiles réels des choix du coach camerounais en charge de la sélection des talentueuses joueuses camerounaises, notamment au regard de la piètre prestation offerte lors du match amical en préparation de la CAN qui a eu lieu en France. L’équipe de France féminine de football a litteralement éclasé le Cameroun, 6 à 0, le mardi 9 octobre 2018 à Grenoble, lors du match amical de préparation à la CAN.

L’une des raisons de cette prestation déplorable qui ne participe pas à rassurer et asseoir une confiance souhaitée à quelques jours des échéances attendues est sans conteste d’une part, le fait de privilégier certaines joueuses actuellement non affiliées à un championnat ou évoluant en division 3 et par conséquent insuffisamment prêtes et d’autre part, la non intégration des talents en plein essor qui évoluent outre-mer à l’instar de la talentueuse et athlétique joueuse du SC BRAGA au Portugal, la nommée Farida Machia.

Notre confrère kmersport237, en date du 16 octobre 2018 parle d’elle en des termes très élogieux : « Farida Machia en taille patron. La sociétaire de As Green City (Cameroun), aujourd’hui au SC Braga au Portugal, impose du respect. Arrivée au Portugal en début de saison après avoir flambé avec As Green City, Farida est une digne ambassadrice du Cameroun, à la veille de la coupe d’Afrique notre rédaction est étonnée de voir une liste de 40 meilleurs joueuses camerounaises et qu’elle n’y figure pas. Lorsqu’on sait que bon nombre de nos joueuses sont à l’arrêt pour rupture avec les anciens employeurs, il serait préjudiciable que le staff amené par Joseph Ndoko se renseigne sur cette brillante lionne. Au regard de ce qu’on a vécu en France il y’a quelques jours malgré les péripéties, il est question de mettre la concurrence avec des joueuses compétitives, comme Machia, la 11e édition de la CAN que le Ghana va abriter dans quelques jours sera encore un plus relevée que celle du Cameroun ».

Farida Machia n’est pas une inconnue des Lionnes indomptables du Cameroun. Après ses brillantes études en Finance internationale à Boston aux Etats-Unis, Farida Machia décide de se consacrer à sa passion le football et de servir son pays. De retour au Cameroun, elle est sociétaire des équipes AS Police, Forces Armées et Police (FAP), avec laquelle elle joue la coupe du monde militaire en 2016. Elle fait partie de la sélection nationale pour la préparation de la CAN 2016 au Cameroun, à laquelle elle ne prend finalement pas part pour des raisons extra-sportives, qu’elle ne souhaite plus évoquer aujourd’hui.

De ce malheureux incident, elle décide de retourner aux Etats-Unis en 2016 où elle fait les beaux jours de ses équipes BU Women’s Club Soccer de Boston et la TTI Soccer de Houston. En mars 2018, pour des raisons professionnelles, elle revient au Cameroun, ou elle joue avec l’Association Sportive Green City. Repérée par des équipes européennes, elle choisit le SC SBRAGA du Portugal, où elle arrive cet été. Le 9 septembre 2018, elle remporte la Super coupe du Portugal devant la mythique et imbattable Sporting CP, mettant fin à l’hégémonie de cette équipe sur le football féminin portugais.

Le Sporting Club Braga est actuellement en tête de la Ligue BPI du championnat féminin de football du Portugal. Lors de ses derniers matches le 21 et 28 octobre 2018, le SC Braga a étrillé Estoril Praia 6-0 et Maritimo 7-0, avec des actions décisives, dont un but de Farida Machia. Les deux talents africains titulaires du SC Braga, la camerounaise Farida Machia et la nigériane Ushendu sont motivées pour les prochaines échéances de leur pays respectifs. Aux derrières nouvelles le Nigeria a fait appel à sa coéquipière Ushendu pour défendre les couleurs de son pays lors de la prochaine CAN qui se joue au Ghana.

Marthe M.

Commenter avec facebook

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer