Société

Extrême-Nord : la Fondation Samuel Eto’o vole au secours des oubliés de la misère

Ce 26 janvier 2021, le Président de la Fondation Samuel Eto’o est dans la Région de l’Extrême-Nord.

La visite du feu follet camerounais, aux couches les plus défavorisées du septentrion, qui ira jusqu’au 28 janvier prochain, s’inscrit en marge du Championnat d’Afrique des Nations de football CHAN 2021, actuellement en cours au Cameroun.

Au programme de ce déplacement, Samuel Eto’o échangera avec les jeunes des forces de défense et de sécurité, engagés dans la défense du territoire au niveau de l’Extrême Nord. Il offrira à 1 500 jeunes élèves victimes du terrorisme, des kits de fournitures scolaires, dans le cadre de l’appui au développement de la jeunesse. En outre la fondation fera don des équipements sportifs aux équipes de la Ligue Régionale de Football de l’Extrême-Nord.

Lire aussi
Cameroun : L’urgence du strict respect des mesures barrières par les populations

Le choix fait par le joueur camerounais et africain le plus capé, n’est pas anodin, dans la mesure où la Région de l’Extrême-Nord, du fait d’un certain nombre d’aléas de la nature et humains, est l’une des plus nécessiteuses du pays. Les hippopotames, et les oiseaux granivores ont causé ces derniers jours, d’énormes pertes aux paysans, un manque à gagner qui va davantage accroître le taux de déscolarisation de la région. À cela il faut ajouter le phénomène Boko Haram, qui lui aussi fait des vagues au sein des populations : sans abris, orphelins et autres…

Le moins qu’on puisse dire c’est que la Fondation Samuel Eto’o qui depuis pas mal de temps s’investi dans les secteurs de l’éducation, la santé, le développement humain et l’environnement, apporte une bouffée d’oxygène à la jeunesse, mais aussi aux pouvoirs publics ainsi qu’aux parents des heureux bénéficiaires de ces dons. Il est à noter que le soutien à la jeunesse africaine fait partie des axes majeurs de la politique de la Fondation Samuel Eto’o.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page