Société

Excellence académique : Thystère Mvondo, docteur à 22 ans

Le jeune Camerounais vient de soutenir sa thèse de doctorat en mathématiques à l’université de Grenoble en France.

D’aucuns hissent haut le drapeau du Cameroun en s’illustrant dans les domaines du sport, de la musique, de la littérature… Mais ce sont les Mathématiques qui révèlent Thystère Djob Mvondo, à la Une des journaux depuis quelques semaines. Le Camerounais de 22 ans honore son pays grâce à son intelligence avérée. Il est désormais le plus jeune titulaire d’un doctorat en Afrique. Il a soutenu sa thèse en Mathématiques, Sciences et Technologie de l’information, Informatique, le 18 décembre 2020, en visioconférence, à l’Université Grenoble Alpes en France. Son travail portait sur le thème : « Résilience et dimensionnement dans des environnements virtualisés ». Thystère Djob Mvondo était face à un jury composé de six professeurs issus des universitésde Sydney en Australie, de Neuchâtel en Suisse, de Grenoble et de l’École normale supérieure de Lyon en France, entre autres. Pendant une heure, le candidat a déroulé son travail et répondu avec clarté et simplicité à toutes les questions posées par les membres du jury.

Pour rappel, il n’y a plus de mention depuis quelques années dans les soutenances en France. L’appréciation se distingue dans le rapport que font les examinateurs. Ce résultat de dur labeur mené en moins de trois ans, plus précisément deux ans et huit mois, ouvre au jeune Thystère de nouvelles perspectives dans le monde. « Le Cameroun et l’Afrique ont la chance d’avoir un jeune esprit aussi doué. Il ne faudrait pas que comme très souvent, les nations les plus puissantes nous l’arrachent, car Mvondo Djob est, on peut déjà l’affirmer sans risque de se tromper, un des grands leaders de l’Afrique de demain », s’est félicité Dr Joseph Mayi, l’un des encadreurs du jeune diplômé.

Lire aussi
Cameroun - Horreur : Un adolescent de 15 ans tue son père

Docteur à 22 ans ? Beaucoup doutent d’un parcours aussi prodigieux que précoce. Selon les informations reçues de ses parents, il est né en mars 1998. Il débute son cycle primaire au Busy Bees Bilingual School à Nanga-Eboko, de 2002 à 2005. En 2006, il obtient son First School Leaving Certificate à Ebolowa à The Jordan. Il fait Form I en 2006/2007 au Lycée bilingue d’Obala. Ses diplômes de Ordinary Level et Advanced Level Certificate (Bepc et Bac) seront obtenus au PI and JU International College à Nkomo Maetur entre 2007-2011. Thystère entame ensuite le cycle d’ingénieur à l’Ecole nationale supérieure Polytechnique de Yaoundé de 2011 à 2017. Il enchaîne enfin le cycle de doctorat à l’Université de Grenoble de mars 2018 à décembre 2020. Dans son parcours, le jeune surdoué a parfois dû sauter certaines classes intermédiaires.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page